14 Février 2018

Burkina Faso: Bagaré - Un élève tué dans un accident, le car incriminé incendié

Un car de transport en provenance de Ouagadougou pour Toma a mortellement fauché, ce mardi 13 février 2018, un élève du Collège d'enseignement général de Bagaré, une commune rurale située à environ 45 km de Yako sur l'axe Yako-Tougan.

Selon les témoins, c'est en voulant traverser la route, que Alfred Ramdé, âgé de 14 ans et en classe de 6ème, a été mortellement heurté aux environ de 12h30mn.

Une immense foule composée principalement de commerçants et d'élèves révoltés, a aussitôt accouru vers le lieu du drame.

Par crainte d'être lynché, le chauffeur s'est sauvé pendant que la foule incendiait le car.

Les autorités communales de Bagaré et de Yako avec à leur tête, le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Yako, Oubadoulaye Ouédraogo en compagnie de policiers et de pandores se sont rendus à Bagaré, où ils ont assisté à l'enlèvement du corps à l'inhumation de la victime, intervenue vers 17 heures.

Selon le 1eradjoint au maire de la commune de Bagaré, Pingwendé Guibla, l'accident serait dû à un excès de vitesse.

Il a déploré le fait que la compagnie de transport incriminée a déjà fait plusieurs victimes sur le même tronçon.

Et face à cette situation malheureuse d'ailleurs condamnée par toutes les autorités provinciales et communales, la population a menacé d'interdire désormais le passage aux cars de la compagnie incriminée.

Burkina Faso

Le délai des inscriptions au Hadj 2018 prolongé à la fin du Ramadan

La date limite des inscriptions étaient fixée initialement à la fin du mois de mai. Le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.