14 Février 2018

Cameroun: Presidentielle 2018 - Des jeunes réclament Paul Biya

Regroupés au sein du Mouvement des Amis de Paul Biya, des jeunes du Mfoundi ont organisé un méga meeting de soutien au président de la République hier à Yaoundé en présence du ministre, SGPR, représentant personnel du chef de l'Etat.

Des danses traditionnelles des quatre aires culturelles du Cameroun exécutées par des jeunes, soucieux de marquer leur attachement aux valeurs de paix, d'unité et d'intégration nationales. Tout un symbole, 48 heures après la célébration de la fête qui leur est consacrée, et surtout après l'important message à eux adressé par le président de la République.

Juste retour d'ascenseur, pourrait-on répondre. Hier après-midi au Palais des Congrès de Yaoundé, ils sont venus par centaines pour témoigner leur attachement au président Paul Biya dont l'anniversaire était aussi célebré.

Etudiants, jeunes du secteur informel, jeunes militants de partis politiques, membres de la société civile, ils ont voulu rassurer le chef de l'Etat de leur aptitude à assurer la relève au Cameroun. Mais ils tiennent à le faire lorsque viendra le moment pour eux.

D'où cette exhortation qui est apparue dans la déclaration qui a été lue au cours de cette importante rencontre : « La jeunesse camerounaise toute entière attend avec impatience votre candidature pour l'élection présidentielle de 2018 ».

Mais avant d'y arriver, les jeunes du Mfoundi ont voulu dire « Merci » au président de la République. Notamment pour son action dans le cadre de la préservation de la paix et de la sauvegarde de l'intégrité territoriale du Cameroun. Ils ont salué le doigté avec lequel il conduit la « barque Cameroun ».

A travers lui, ils ont célébré la bravoure des forces de défense et de sécurité qui œuvrent chaque jour à la préservation de la paix sur le territoire national. Ils ont tenu à lui dire « Merci » pour le Plan triennal Spécial Jeunes désormais opérationnel qui va permettre à des centaines de milliers d'entre eux d'intégrer le secteur productif et donner l'opportunité à d'autres jeunes de le faire.

Fiers, les étudiants des universités de Yaoundé 1 et 2 ont brandi les ordinateurs portables gracieusement offert par le président de la République et dont la distribution se poursuit dans les campus universitaires à travers le pays. Ils n'ont pas fait que remercier le président de la République.

Dans la tradition africaine, anniversaire étant synonyme de cadeaux, ils en offert au président Paul Biya : deux magnifiques tableaux qui ont été remis au ministre, secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, son représentant personnel.

« Le président Paul Biya éprouve la même affection, la même estime pour vous... Je suis sûr qu'il saura apprécier cette mobilisation exceptionnelle en sa faveur... Vous faites le bon choix en adoptant le président Paul Biya comme votre candidat à la prochaine élection présidentielle... » a déclaré, ému, Ferdinand Ngoh Ngoh qui, comme le président de la République samedi dernier, a exhorté ses jeunes compatriotes à s'inscrire massivement sur les listes électorales pour exercer leur devoir civique dans le cadre des différents scrutins prévus au Cameroun cette année.

Une fois de plus, le président de la République a tenu à partager son gâteau d'anniversaire avec ses jeunes compatriotes qui, à travers son représentant personnel, ont reçu leur part. « Vivement l'année prochaine », pouvait-on entendre déclarer des jeunes dans les couloirs du Palais des Congrès de Yaoundé.

Cameroun

Cameroun Vs Burkina Faso - le 11 entrant avec Sebastien Siani capitaine

En l'absence de Benjamin Moukandjo le brassard de capitaine est confié à Sebastien Siani. L'anversois… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.