14 Février 2018

Cameroun: Ces héros à la fleur de l'âge

Pleinement conscients de leurs devoirs vis-à-vis de la nation, de nombreux jeunes Camerounais se sont toujours montrés disponibles pour servir dans les rangs des forces de défense et de sécurité.

Certes, faire carrière dans l'armée consiste à s'investir dans la mission de protéger notre pays. Certes aussi, appartenir aux forces de défense signifie faire preuve de droiture, de patriotisme et de courage. Pour autant, les jeunes gens, ayant librement choisi de défendre la patrie, n'ont jamais failli à leurs engagements.

Qu'il s'agisse de gérer les troubles en cours dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Qu'il s'agisse de faire face à la menace de Boko-Haram dans les régions septentrionales du pays ou de mettre hors d'état de nuire les bandes armées à nos frontières, les jeunes et braves soldats camerounais se sont toujours montrés dignes de leur serment.

La participation des jeunes à ces opérations a été d'autant plus déterminante qu'à l'heure du bilan, on peut notamment constater que la capacité de nuisance du groupe terroriste Boko-Haram a été considérablement réduite.

On peut surtout constater qu'aucun millimètre carré du territoire national n'a été cédé. On peut également relever que le Cameroun est sécurisé et stabilisé grâce à la vaillante armée nationale dans son ensemble mais aussi grâce à ses jeunes et valeureux soldats.

On peut aussi observer que la nation reste unie et solidaire. Mais aussi debout et fière de l'être en maintenant le cap pour atteindre l'émergence à l'horizon 2035. C'est donc à dessein que le président de la République, Paul Biya, a souligné, une nouvelle fois dans son message à la jeunesse du 10 février, «l'héroïsme de nos forces de défense et de sécurité-des jeunes pour la plupart- dont le sens du devoir et des responsabilités a été au-dessus de tout éloge ».

Le 19 janvier 1989 à l'occasion du triomphe de la promotion « Discipline et participation » de l'Ecole militaire interarmées (EMIA), le chef de l'Etat remarquait déjà : « Le choix d'entrer dans notre armée démontre que la jeunesse camerounaise est consciente de ses devoirs envers son pays. Il est la preuve que nous pouvons compter sur des gens responsables ».

Mieux que quiconque, ces jeunes savent qu'ils constituent l'un des symboles vivants de la défense nationale. Ils savent que le Cameroun est attaché à son unité et à sa diversité. Ils sont convaincus que le Cameroun compte sur eux pour maintenir un climat de paix sur l'ensemble du territoire national. Ils savent aussi qu'il leur appartient de préserver la confiance avec les autres pays.

Les jeunes soldats du Cameroun sont, par ailleurs, persuadés que le Cameroun demeure fidèle à ses options fondamentales qui sont l'indépendance nationale, la non ingérence dans les affaires intérieures des Etats, le respect de leur souveraineté et de leur intégrité territoriale, le non-alignement et la recherche de la paix entre les nations, la coopération avec tous les pays épris de paix ainsi que l'unité et la solidarité africaines.

Les jeunes soldats restent, par-dessus tout, assurés qu'ils demeurent au service du Cameroun dans le cadre de la relation forte armée-nation.

Cameroun

Crise anglophone - Un camion des Brasseries du Cameroun pillé puis incendié par les personnes non identifiées

Des informations concordantes confirment qu'hier mardi, un camion des Brasseries du Cameroun, a été… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.