14 Février 2018

Tunisie: Welcome back !

Le gouverneur de Sousse presse le pas vers la zone d'arrivée, il est suivi d'un cortège des autorités locales. Les hôtesses du TO anglais se mettent en rang. Une troupe folklorique donne le la. Au son des tambours, les agents de service, les opérateurs du catering, les employés de la TÄV accourent ventre à terre. Pour rien au monde, ils ne voudraient rater l'évènement.

Et pour cause, le plus bel aéroport en Tunisie, le mieux équipé, le plus qualifié en termes de sécurité, est un aéroport en veille depuis plusieurs années. En dehors de la haute saison, il fonctionne seulement avec un vol hebdomadaire.

Tout comme les autres secteurs annexes du tourisme, cet aéroport a subi les contrecoups de la Révolution et des attentats du Bardo et de Sousse. C'est pourquoi le retour de Thomas Cook redonne l'espoir d'une reprise d'activité tant attendue.

Pour Bassem Ouarteni, commissaire au tourisme à Sousse, le retour de Thomas Cook est «le retour de l'un des marchés classiques européens ». Il estime que le marché anglais sera « une locomotive pour encourager les autres marchés européens ». « C'est l'un des marchés les plus exigeants en matière de sécurité. Son retour a été le fruit de plusieurs actions tant au niveau du ministère du Tourisme et de l'Ontt qu'au niveau diplomatique », explique M.Ouertani. Il note à ce propos que des campagnes de promotion ont été menées pour relancer ce marché et signale la présence de journalistes anglais parmi les visiteurs.

Médias anglais

En effet, les médias anglais suivent de près le retour de Thomas Cook en Tunisie, après le sombre épisode de 2015. Dans une interview accordée à la BBC, l'agence de presse Reuters rapporte que le directeur général de Thomas Cook, Peter Fankhauser, a assuré que « toutes les précautions avaient été prises pour assurer la sécurité des touristes qui souhaitent se rendre en Tunisie ». «Ce serait idiot de ma part de dire qu'une destination est sûre à 100% mais ce que je peux dire, c'est que nous avons pris notre temps pour prendre la décision de préparer notre offre», a-t-il dit à la BBC, selon Reuters.

En effet, après l'attentat de Sousse, Londres avait imposé des restrictions aux voyages de ses ressortissants en Tunisie. Les principaux tour-opérateurs européens avaient emboîté le pas aux Anglais.

Après plusieurs tractations et échanges de visites d'inspection, notamment des services sécuritaires anglais, le Foreign Office a fini par assouplir sa position l'année dernière et de lever les restrictions au voyage.

Deux inspections

Ramzi Rzem, chef de département Bagage Handling System au sein de TÄV Tunisie, assure que l'aéroport d'Enfidha-Hammamet a fait l'objet de deux inspections de la part de deux équipes d'enquêteurs anglais, qui ont confirmé dans leurs rapports la conformité de la sûreté de l'aéroport. En effet, l'aéroport Enfidha-Hammamet offre le niveau 5 de sécurité (le plus élevé dans le domaine selon les recommandations de l'Oaci). Il a indiqué à ce propos que c'est « le seul aéroport tunisien équipé d'un tomographe et d'un étamiseur (détecteur de traces d'explosifs) et qui est doté de 200 caméras de surveillance ».

Mais bien que le retour de Thomas Cook se fasse dans un mouvement lent au départ avec uniquement trois vols par semaine, le TO a choisi de ne pas loger ses clients à Sousse. « Ils seront hébergés à Hammamet-sud et à Monastir », indique à ce propos Riadh Bellalouna, représentant de Thomas Cook en Tunisie, chargé du transport. Le souvenir tristement célèbre de l'attentat de Sousse ne semble pas encore faire partie du passé pour les Anglais. Il a par ailleurs révélé qu'à partir du mois de mai, la programmation aérienne passera de trois à sept vols par semaine.

Il est à noter qu'en 2015, l'aéroport Enfidha-Hammamet, avait traité plus de 100.000 touristes anglais. Après trois d'années d'absence, les opérateurs estiment atteindre 50.000 touristes anglais sur Enfidha-Hammamet. Mais croisons les doigts et formons le vœu que le retour de Thomas Cook en Tunisie exhorte les autres TO européens à y revenir aussi.

Tunisie

L'Islande, source d'inspiration

Avant-hier, les passionnés du ballon rond ont découvert un petit pays, l'Islande, peuplé de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.