14 Février 2018

Tunisie: A la hauteur des attentes

Devant une salle archicomble, samedi dernier, au Théâtre de la ville de Tunis, les musiciens de l'OST se sont révélés totalement impliqués dans cette valorisation et mise en avant de l'inventivité des compositeurs internationaux en matière de musiques de films.

Des films muets de Charlie Chaplin aux films d'animation, en passant par les musiques d'un nombre de films cultes qui ont marqué les esprits des cinéphiles durant les deux dernières décennies. Ces œuvres ont été arrangées pour l'Orchestre par les musiciens Mohamed Makni, Jawher Matmati, Hichem Makni et le jeune virtuose Wassim Makni.

Lyrisme, vitalité, précision, sens de la couleur : le maestro et ses musiciens ont su, d'un bout à l'autre, captiver l'auditoire et rendre justice à des partitions nées de la fructueuse collaboration de compositeurs et de réalisateurs hors pair. On goûte, avec un mélange d'émerveillement, d'attendrissement, d'amusement souvent aussi à toutes ces partitions auxquelles vient s'ajouter une mise en scène «cinématographique» à travers l'enchaînement de séquences vidéo qui accompagnent la relecture de la bande originale de chaque film, dessin animé ou série de télévision.

Et c'est la reprise du thème musical de la série télévisée américano-britannique créée en 1977 par Jim Henson, The Muppet show, qui fait l'intro, une œuvre composée par S. Pottle suivi du célébrissime thème du film «Christoph Colomb» écrit par P. Vangelis et l'incontournable musique du film d'animation culte «Casper» du compositeur américain J.Horner ainsi que la musique du film d'animation Disney «La belle au bois dormant» de Tchaïkovsky, un pur moment de douceur qui emportait grands et petits.

L'orchestre enchaîne, ensuite, avec une série de bandes originales de films cultes, à l'instar de «Le Parrain» de N. Rota, «Lawrence d'Arabie » et « Doctor Zhivago» de M. Jarre, «Cinéma Paradiso» de E. Morricone (Yassine Guettat, solo), «Le dernier des Mohicans» des Américains T. Jones et R. Edelmen et «Game of thrones» du compositeur d'origine iranienne, Ramin Djawadi. Ce bain de jouvence musical continue sur la même lancée avec un magnifique extrait musical du film fraîchement sorti «La Land» du réalisateur américain Damien Chazelle, primé du Golden Globe de la meilleure musique de film en 2017, composée par Justin Hurwitz.

L'auditoire a eu droit également à d'autres délicieuses ballades en musique et en image avec : le grand classique de Walt Disney «Mickey Mouse», la série américaine à grand public Mac Gayver, et la musique du film «Pirates des Caraïbes» de K. Badelt, avant de conclure avec le thème musical de la Panthère rose.

Tous les musiciens rivalisent de beauté sonore ; les interventions joyeuses du xylophone, la souplesse des cordes, la justesse du piano, l'homogénéité des cuivres, le tout mené de main de maître par un chef au geste sûr et précis !

Rappelons que l'Orchestre se produira le 20 février à la salle le Quatrième Art à partir de 19h00 pour un deuxième concert consacré à Wolfgang Amadeus Mozart, avec à l'affiche les solistes Mehdi Trabelsi qui interprétera le concerto n°11 pour piano et orchestres, la mezzo-soprano Emira Dakhlia et la soprano Yosra Abid. Un autre rendez-vous qui vaut certainement le détour.

Tunisie

Champions, et après ?

La qualification d'un trio pour les Jeux olympiques de la jeunesse 2018 en Argentine est de bon augure, mais pour un… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.