14 Février 2018

Sénégal: Participation à la Coupe du monde Russie 2018 - Me Senghor déroule le programme des lions

Me Augustin Senghor a dévoilé la feuille de route de l'équipe nationale du Sénégal en direction de la Coupe du monde de Russie qui s'ouvre le 14 juin prochain.

Au cours d'une rencontre organisée hier, mardi 13 février, dans le cadre des «Grands Rendez-Vous Sportifs» de l'Association nationale de la presse sportive (ANPS), le président de la fédération sénégalaise a fait le point sur l'agenda des matchs amicaux et du programme de préparation des Lions. Pour la réussite de cette campagne, le budget a été arrêté à plus de 7 milliards de Fcfa.

PLUS DE 7 MILLIARDS MOBILISES POUR «RUSSIE 2018 »

Pour la campagne de Russie 2018, le Sénégal a arrêté son budgtt à 7.182.432.903 FCFA pour la préparation, la participation et tous les besoins qui seront rattachés à la Coupe du monde.

A trois mois de son ouverture, Me Augustin Senghor, président de fédération sénégalaise de football a profité de la tribune qui lui a été offerte hier, mardi 13 février, par le club de la presse de l'Association nationale de la presse sportive (ANPS) pour annoncer cette enveloppe et tracer la feuille de route qui conduira le Sénégal vers cette compétition à travers le plan programme qui a été défini.

Mais d'ores et déjà, il a tenu à apporter des clarifications au plan financier et sur la question de la prime spéciale qui a été allouée par le Chef de l'Etat dés le lendemain de la qualification des «Lions».

«Le budget ne prend pas en compte la prime de qualification qui a été arrêté, ni la prime spéciale offerte par le président de la République. On a beaucoup entendu parler des 800 millions de Fcfa. On aurait bien aimé qu'il appartienne à la Fédération.

Dans la transparence, l'Etat a viré cet argent sur le compte de la Fédération. La Fédération a immédiatement viré l'argent aux bénéficiaires à savoir les joueurs et l'encadrement.

Il y a ensuite la prime de qualification fédérale qui n'a rien à voir avec la prime spéciale et qui s’élève à 30 millions de Fcfa par joueur pour l'ensemble des éliminatoires.

Les primes de qualification reviennent aux joueurs et seront réparties au prorata des matchs joués aux éliminatoires. Notre souhait est d'éviter que des questions d'argents soient des débats interminables qui nous détourneraient de l'essentiel», a-t-il relevé.

Sur la base d'une fiche d'opérations fixée au sein de la cellule mixte entre la Fsf et le ministère des sports, le Sénégal a fini d'arrêter son programme de matches amicaux prévus en mars.

CINQ MATCHS DE PREPARATION AU MENU DES LIONS

L'équipe nationale jouera son premier match de préparation le 23 mars, contre l'Ouzbékistan à Casablanca. Les Lions disputeront leur deuxième match 27 contre l'équipe de la Bosnie et dans un lieu qui n'a pas encore été déterminé. «Ce sera entre les villes du Havre ou Beauvais»

Trois autres matchs amicaux seront également au menu des Lions. Ils effectueront un déplacement pour affronter le 31 mai le Luxembourg avant de faire face à la Croatie à Zagreb le 8 juin à Zagreb. Un dernier match est également prévu le 12 juin prochain, contre un adversaire qui n'est pas encore indéterminé.

Le président de la Fédération sénégalaise de football annonce que les Lions seront en regroupement du 21 au 25 mai à Mbour. Ils recevront le 25 mai prochain des mains du Chef de l'Etat, le drapeau national avant de rejoindre la localité de Vitel (nord de France) qui leur ervira de camps de base (26 au 31 mai).

Cette préparation débouchera sur une rencontre contre le Luxembourg. Interpellé sur les différents adversaires des Lions en préparation, le président Senghor soutient qu' « ils sont de choix »

«Le coach Aliou Cissé avait des adversaires prédéterminés mais, ils devrait faire avec la disponibilité et des contrats. Nous avons des adversaires de choix qui doivent permettre au Sénégal de trouver ce qu'il cherche dans une bonne préparation », dira t-il.

Pour appuyer Me Augustin Senghor, le directeur technique national Mayacine Mar ajoutera que « ce qui est important, c'est la progression dans les matchs amicaux. Nous commençons très faibles pour ensuite monter en régime. Le président de la Fédération l'a dit. Ce qui est important c'est que nous nous préparons pour la Coupe du monde.

Nous préparons les joueurs sur des matchs à partir duquel le sélectionneur aura une stratégie à mettre en place. Nous connaissons nos adversaires et c'est exactement ce que nous voulons savoir d'eux. Je pense qu'il n'y a pas mieux que de jouer avec la Croatie », informe t-il.

PREPARATION : LES «LIONS» NE JOUERONT PAS A DAKAR

Quid d'un match amical à Dakar, que des observateurs voient comme une occasion pour galvaniser les Lions et de communion avec le public sénégalais ? Me Augustin Senghor n'a pas manqué de préciser qu'aucun match de préparation n'a été prévu au stade Léopold Senghor.

La faute, à une contrepartie financière jugée énorme pour la Fsf. «Nous avons voulu le faire mais la seule date disponible, c'était le 23 mars prochain. Le coach des Lions était partant malgré les contraintes et l'état de la pelouse dont les joueurs se plaignent, pour faire participer les populations.

Tous les adversaires que l'on a contactés pour venir à Dakar, ont fait des demandes qui tournaient globalement autour de 700 mille euros. Le match et la prise en charge compris. Ce qui est énorme pour des fédérations comme la notre », argumente-t-il.

Le patron du football sénégalaise a tenu à rassurer que sa structure va travailler sur d'autres moyens qui permettra au public d'être en fusion avec les joueurs et qui permettra de communier avec le public.

KALOUGA, L'ANTRE DES LIONS

En attendant de dérouler le programme, une délégation composée des fédéraux et du ministère de sports a déjà mené une mission d'inspection pour découvrir à Kalouga où se trouve le camp de base des Lions et faire en sorte que les Lions soient dans des conditions optimales.

« L’hôtel de Kalouga a été réservé par l'Italie depuis 2015. Pour vous dire à quel point les européens sont en avance. L'Italie l'avait réservé depuis 2015 pensant qu'ils allaient se qualifier. Malheureusement, cela ne s'est pas fait, ils ne sont pas qualifiés.

C'est à 30 minutes de vol de Moscou et 1h 30 par route. Ce n'est pas loin et nous pourrons faire des allers-retours. C'est un hôtel qui ne sera occupé que par l'équipe du Sénégal », confie t-il.

Le président Augustin Senghor a aussi annonce qu'à partir du 27 février, le Sénégal prendra part à un séminaire organisé par la Fifa pour les parties prenantes du Mondial.

«Dans l'ambition de préparer l'équipe nationale de football de la meilleure des manières qui soit, une délégation composée de trois représentants de la Fsf et du ministère va procéder à une mission d'inspection des sites le 1er et 2 mars en Russie.

Des missions avancées ont également été retenues du 23 mars 2018 dans les lieux où se joueront les matchs amicaux. En avril, le sélectionneur national effectuera une tournée de prise de contact avec les joueurs. Il sera suivi du 14 au 21 avril par une mission de prospection Russie pour mettre la dernière main », renseigne t-il.

200 BILLETS ACHETES POUR LES MATCHS DES LIONS

Pour les autres aspects de la préparation, le président de la Fédération sénégalais de football confirme que l'achat de 200 billets pour les matchs des Lions.

«Chaque équipe qui participe au mondial dispose d'un quota de 700 billets pour participer aux différents matchs et qui ont été payés jusqu'aux quarts de finale. Et le virement a été fait pour sécuriser les billets », note-t-il.

En ce qui concerne le nouvel équipementier, ce dernier annonce que la nouvelle gamme des équipements sont en cours de confection et seront livrés là où les Lions joueront les matchs amicaux. Autrement dit, ils vont arborer leur nouveau maillot le 23 mars prochain contre l'Ouzbékistan à Casablanca.

Sénégal

Procès de Khalifa Sall - Relaxe requise pour les comptables

La parole est à la défense au procès de Khalifa Sall et des 7 co-accusés ce lundi au… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.