14 Février 2018

Cote d'Ivoire: Presse ivoirienne / Vente, achat et lecture des journaux en version numérique - Le Gepci a désormais son portail marchand

Permettre aux lecteurs, aux annonceurs et aux clients d'avoir accès à la version numérique des journaux ivoiriens.

C'est l'une des visées du Groupement des éditeurs de presse de Côte d'Ivoire (Gepci) en créant son portail www.pressecotedivoire.ci dont le lancement a eu lieu hier à l'espace Latrille Event à Cocody. Rehaussant cette cérémonie, primordiale pour la presse ivoirienne, de sa présence, le ministre de la Communication, de l'Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné a dit tous les enjeux d'un tel outil. Pour lui, si l'on peut considérer le numérique comme étant à l'origine des difficultés de la presse, « il est évident qu'il est également un élément incontournable des lendemains meilleurs et de l'avenir de la presse ».

Car, pour le premier responsable de la Communication, de l'Economie numérique et de la Poste, le numérique étant désormais présent dans tous les compartiments de la vie, « il appartient à chaque corps de métier de se pré- parer et de s'adapter. Je suis heureux de savoir qu'en créant ce portail, vous anticipez ainsi ». Avant le procéder au lancement du portail, l'occasion était également bonne, pour Bruno Koné, de réitérer la claire vision du président de la République, Alassane Ouattara, qui souhaite pour la Côte d'Ivoire « une presse libre, professionnelle dont les acteurs sont traités avec dignité ». Bien avant le ministre, Patrice Yao, président du Gepci, a donné les raisons de la création de cette plateforme marchande dont il avait déjà annoncé la création au chef de l'Etat le 25 janvier dernier lors de la céré- monie d'échange de vœux avec la presse.

Il a, en sus, donné les composantes du portail qui comprend une équipe rédactionnelle ; un espace marchand pour l'achat, etc. Pensé par le Gepci, le projet de création du portail a été financé par le Fonds de soutien au développement de la presse (Fsdp). Parrain de la cérémonie, le maire de la commune de Cocody, Mathias N'goan Aka a encouragé les hommes de médias à maintenir la qualité de leur offre à travers ce portail: « la solidité de toute institution réside dans la qualité de sa gouvernance ».

Pour le volet technique, Ousmane Sy Savané, viceprésident du Gepci et principale cheville ouvrière du projet, a présenté les caractéristiques, la sécurité et l'hé- bergement du portail. S'agissant de la tarification, Sy Savané a rapporté que la version Pdf des journaux, sur le portail, est vendue à 200 francs Cfa, contrairement à la version papier. Il a surtout dévoilé les différentes rubriques au nombre desquelles "Mon Edito" qui donnera au lecteur d'acheter et lire le journal de son choix. Il en est de même pour "la Une" qui présentera la première de couverture de tous les journaux de toutes les obédiences éditoriales.

Avec la création de cette plate-forme numérique, les journaux ivoiriens sont désormais sur leur propre portail. Ce qui permettra aux entreprises de presse, propriétaires de ces titres, de vivre du fruit de leur labeur; surtout que des années durant, un opérateur numérique a bâti sa notoriété et fait fortune par la vente, en version numérique, des journaux ivoiriens.

Cote d'Ivoire

La Côte d'Ivoire et le Ghana en finale du Tournoi UFOA féminin zone B

La finale de la 1ère édition du tournoi féminin de la zone B de l'Union des… Plus »

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.