14 Février 2018

Cote d'Ivoire: Journée d'échanges et de débats sur la presse écrite en Côte d'Ivoire / Le ministre Bruno Nabagne Koné - : "Nous ferons tout pour que la presse puisse s'en sortir"

Pour sortir de la grisaille dans laquelle ils baignent en ce moment, les acteurs de la presse écrite ivoirienne peuvent désormais compter sur un soutien de taille. Et non des moindres : le ministre de la Communication, de l'Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné. Hier, lors de la cérémonie de clôture de la journée d'échanges et de débats sur la presse écrite en Côte d'Ivoire que son département a initiée à l'hôtel Belle Côte, situé à Cocody-Riviera Palmeraie, il a réitéré sa volonté et celle du gouvernement de tout mettre en œuvre pour sauver les entreprises de presse, en situation de quasifaillite. « Nous ferons tous nos efforts pour que la presse puisse s'en sortir.

On fera en sorte de travailler pour que les entreprises de presse soient profitables. L'Etat souhaite que les emplois dans le secteur soient pré- servés, que les médias jouent leur rôle d'éducation et d'information », a promis le ministre Bruno Koné. Réagissant aux recommandations faites par les participants, il a conseillé de pousser « la réflexion jusqu'au bout », pour trouver les solutions aux difficultés de la presse.

Toutefois, il a déploré le nombre plé- thorique de titres et préconisé un regroupement des lignes éditoriales qui sont proches. « 20 quotidiens, ça pose problème », a fait savoir le ministre. De même, il a suggéré la recherche de « solutions nouvelles» pour la distribution des journaux, tout en soulignant que toute autre structure créée sera confrontée aux mêmes péripéties qu'Edipresse.

Pour lui, ce séminaire est le début d'une nouvelle ère de collaboration franche avec les professionnels de la presse. « J'espère que nous aurons une presse plus profitable et indé- pendante, plus rentable qui s'occupe de ses collaborateurs », a-t-il souhaité, non sans réitérer l'engagement de l'Etat à préserver l'indépendance et la liberté de la presse.

Cette rencontre a enregistré la participation de l'ensemble des organisations professionnelles des médias. Les travaux étaient articulés autour de trois axes précis : état des lieux, défis et perspectives de la presse écrite en Côte d'Ivoire. Trois ateliers thématiques ont meublé cette journée. Le premier, dirigé par Mme Oumou Barry Sana, directrice de l'AIP (Agence Ivoirienne de Presse), a planché sur le contenu.

Le deuxième, conduit par M. Yacouba Dembélé, président du Conseil de gestion du FSDP (Fonds de soutien et de développement de la presse) a analysé les contours de l'impression. Et le troisième, piloté par le journaliste Jean-Claude Bayala, conseiller technique au ministère de la Communication, de l'Economie numérique et de la Poste, s'est appesanti sur le couple distribution/diffusion. De pertinentes propositions sont sorties de ce conclave.

Ainsi, on retient entre autres la formation et la spécialisation des journalistes ; le retour aux fondamentaux (grands genres) ; la mise en œuvre sans délai des dispositions de la convention collective relative aux salaires ; la création d'une semaine nationale de la presse dans les établissements scolaires et universitaires afin de créer une habitude de lecture des journaux chez les élèves et étudiants.

A cela s'ajoutent l'accès équitable à l'information institutionnelle, la mise en place d'une charte entre éditeurs et imprimeurs pour améliorer la qualité de l'impression, l'accès des imprimeurs au fonds de garantie pour la modernisation de leur outil de production et leur approvisionnement en intrants (stock de papiers notamment).

Enfin, les participants ont préconisé la clarification de la mission d'Edipresse, tout en lui octroyant des moyens conséquents pour accomplir sa tâche ; l'intensification de la lutte contre la location et la non-exposition des journaux. Sans oublier l'instauration d'un climat de confiance entre Edipresse et le Gepci (Groupement des éditeurs de presse de Côte d'Ivoire).

Cote d'Ivoire

La Côte d'Ivoire et le Ghana en finale du Tournoi UFOA féminin zone B

La finale de la 1ère édition du tournoi féminin de la zone B de l'Union des… Plus »

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.