15 Février 2018

Mali: Un raid français mené dans le Nord contre des membres d'Ansar Dine

Au Mali, l'armée française a mené, ce mercredi, une grosse opération antiterroriste. Une vingtaine de combattants ont été tués ou capturés, selon l'état-major. Une opération menée aux confins du pays à quelques encablures de la frontière algérienne avec visiblement une cible importante, Iyad Ag Ghali lui-même.

C'est l'un des principaux chefs terroristes du Sahel qui aurait été dans le collimateur de Barkhane. Iyad Ag Ghali est le chef d'Ansar Dine, allié d'al-Qaïda. Il ne figure pas au nombre des victimes, mais l'un de ses proches a été tué, selon l'armée malienne.

Il s'agit de Malick Ag Wanasnat, un ancien colonel malien, présenté comme un déserteur depuis 2006. L'armée dit de lui qu'il était même l'un des piliers d'Ansar Dine.

Au total, une vingtaine de jihadistes auraient été « tués ou capturés » dans cette opération, selon une formule volontairement floue régulièrement employée par l'armée.

Un raid mené par la France, à la fois avec les troupes de Barkhane, mais aussi avec les forces spéciales déployées au Sahel. Trois cibles ont été attaquées simultanément à quelques centaines de mètres seulement de la frontière algérienne.

Des cibles d'abord été bombardées par des hélicoptères d'attaque puis les troupes héliportées ont engagé l'affrontement au sol. Outre le bilan humain, l'armée française dit aussi avoir détruit des véhicules et de l'armement. De nombreux documents auraient également été saisis.

Cette opération consistait en des frappes aériennes simultanées avec cinq avions Mirage 2000.

Mali

Election présidentielle - Kante Djebou Ndiaye première femme candidate

Les candidatures se bousculent pour la présidentielle malienne du 29 juillet prochain. Une vingtaine de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.