15 Février 2018

Cameroun: Crise anglophone - La milice « bulu » poursuit son génocide

De sources concordantes, des militaires en majorité de la tribu « bulu », celle dont est issu le président camerounais Paul Biya poursuit son autodafé dans les régions anglophones.

« C'est terrible à Batibo depuis ce matin. Des militaires qui s'expriment majoritairement en « bulu » font irruption dans les magasins, volent de l'argent et d'autres produits comestibles », a confié à Africa Info une source religieuse sous anonymat.

Par ailleurs, en prélude à une attaque de la même milice, les écoles de la localité de Bamkikaay (région du Sud-Ouest) ont fermé immédiatement ce jour et les habitants ont été contraints de trouver refuge ailleurs. « C'est pour mettre les pauvres enfants et la population en sécurité », a déclaré une source indépendante.

Pendant ce temps, de source digne de foi, certains caciques et extrémistes du régime pour la plupart de la tribu « bulu » ont décidé de culpabiliser des citoyens innocents qui ne sont pas avec eux en cachant des armes (pistolets) dans leurs bottes ou dans les malle-arrières des véhicules.

« Chers frères, si vous avez une voiture, vérifiez toujours la botte. Certaines personnes ont été embauchées pour mettre en danger des personnes innocentes qui sont propriétaires de voitures. Avant de quitter votre maison, vérifiez votre voiture et la botte pour vous assurer que personne n'a caché un fusil d'arme dans votre voiture. Lorsque vous garez votre voiture sur le bord de la route pendant plus de 30 minutes, avant de poursuivre votre voyage, vérifiez votre voiture Si vous n'êtes pas vigilant, vous serez victime.

J'étais un témoin oculaire aujourd'hui, des fusils ont été découverts dans la malle-arrière d'une personne innocente qui a quitté Douala et était en route vers le Limbe. Cette voiture a été interceptée, et quand sa malle-arrière a été ouverte, un pistolet et une cartouche ont été découverts à l'intérieur. L'homme était stupéfait et sans voix, mais il était trop tard. Il a été battu, arrêté et emmené à la brigade de gendarmerie. Je doute du sort de l'innocent », peut-on lire avec stupéfaction sur les réseaux sociaux.

Cameroun

Un plan d'urgence pour soutenir les régions anglophones

Au Cameroun, le Premier ministre a décliné mercredi 20 juin devant la presse un plan d'urgence pour… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Africa Info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.