16 Février 2018

Sénégal: Visite du président libérien - George Weah veut compter sur le leadership de Macky Sall

Le président du Libéria, George Weah, a consacré sa première visite officielle à Dakar. Un choix qui s'explique par le leadership incontestable du président Macky Sall dans la région. Les deux chefs d'Etat ont promis d'accroître les échanges entre Dakar et Monrovia.

Arrivé, hier, dans la mi-journée à Dakar, le président nouvellement élu du Libéria, George Weah, est d'abord venu voir son « grand frère », le président Macky Sall. Il l'a réitéré au Palais présidentiel, lors de la conférence de presse conjointe qu'ils ont animée ensemble.

Les deux présidents se connaissent bien et ont décidé de « renforcer » la coopération entre les deux Etats dont le cadre est jugé « assez faible » par le président Macky Sall au cours de son intervention.

« Nous avons réaffirmé notre volonté commune de revoir ce cadre de coopération dans plusieurs domaines tels que l'éducation, la santé, l'économie dans son ensemble et le social.

Et nous allons instruire les deux gouvernements pour renforcer ce cadre de coopération, dans les deux ministres des Affaires étrangères », a indiqué le président Macky Sall.

Le Libéria qui fait partie des pays « les plus pauvres » du continent, selon son président, a des besoins énormes dans les domaines de l'agriculture, de la santé et de la formation de ses militaires et pilotes.

Le gouvernement actuel est aussi « assez jeune », selon George Weah qui estime que le leadership du président Macky Sall en Afrique et dans la région peut beaucoup aider son pays.

« Nous sommes conscients du rôle que vous jouez et continuez de jouer dans le continent pour que la paix demeure.

Nous en avons comme preuve l'important rôle joué par votre pays dans la décrispation de la crise en Gambie. Votre leadership ne souffre d'aucun doute dans la région », a dit le président Weah estimant qu'il va travailler avec son homologue sénégalais.

Lutter contre l'invasion fiscale

A cet effet, Macky Sall a souligné que le Sénégal a pratiquement « les mêmes priorités » que le Libéria. Notamment dans le domaine de la formation des jeunes et de l'accompagnement des femmes.

« Nous avons une population très jeune qui n'a souvent pas de formation. Ce sont des questions de formation professionnelle, d'entrepreneuriat, d'encadrement qui se posent toujours.

Même si le Sénégal dispose d'une expérience qu'il peut partager. Nous avons aussi fait beaucoup d'effort à l'endroit des femmes, surtout dans la modernisation des systèmes d'intervention », a expliqué le chef de l'Etat précisant que Dakar et Monrovia va sûrement échanger leurs expériences dans ces domaines.

Pour ce qui concerne le renforcement des ressources humaines, le Sénégal est disposé à ouvrir ses écoles (militaires et civiles) aux jeunes libériens pour qu'ils puissent venir se former.

Même s'il promeut la coopération Sud-Sud, le président Sall estime qu'il y a un combat à mener pour que des pays comme le Libéria qui disposent de sous-sol riche en minerais (or, diamant et d'autres ressources minières) puissent en profiter amplement et résoudre les problèmes auxquels les populations sont confrontées.

« Nous pouvons nous battre pour transformer le code minier pour faire en sorte que les populations et les Etats puissent bénéficier de ressources extraites de leur sous-sol.

Nous sommes engagés très fortement sur cette question à travers l'Itie et la lutte contre l'invasion fiscale. Si les pays africains bénéficiaient convenablement des retombées de leurs ressources, ils n'auraient pas besoin de demander de l'aide.

WEAH, UN PARCOURS À SUIVRE PAR LA JEUNESSE

Le parcours du président libérien, George Weah est un exemple à suivre par la jeunesse africaine. C'est le point de vue du chef de l'Etat, Macky Sall, exprimé au cours de sa rencontre avec l'ancien ballon d'or, aujourd'hui à la tête de l'Exécutif libérien.

Pour Macky Sall, George Weah est certes un homme qui a un succès planétaire, mais c'est surtout son humilité qui lui a permis d'avoir la confiance de ses compatriotes.

« S'il n'avait pas cette qualité, il ne serait pas aujourd'hui élu président du Libéria. C'est un homme d'engagement et de volonté. Son propre parcours peut servir d'exemple à la jeunesse africaine », a souligné le chef de l'Etat.

Macky Sall a souhaité, au nouveau président libérien, « la même réussite » à la tête de son pays que le succès qu'il avait durant sa carrière de footballeur.

Sénégal

Groupe H / Pologne - Sénégal 1-2 - Le coup des Lions

L'Afrique les attendait ! Les «Lions» ont répondu présent en s'imposant (2-1) devant la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.