16 Février 2018

Sénégal: Le procureur requiert sept ans de prison contre Khalifa Sall

Sept ans. C'est la peine de prison demandé par le procureur à l'encontre de Khalifa Sall. Sept ans de prison pour détournements de deniers publics et une amende de 5,5 milliards de francs CFA, ce qui correspond à 3 fois la somme qui aurait été détournée. Le code pénal prévoit pour ce type d'infraction une peine maximale de 10 ans de prison. Le réquisitoire du procureur était très attendu. Accusé par la défense d'avoir mené son enquête à charge, le procureur a donc demandé au tribunal d'appliquer des sanctions exemplaires.

C'était attendu, Bassirou Gueye a eu la main lourde. Pour le procureur, Khalifa Sall est coupable de tous les faits qui lui sont reprochés. Cherchant visiblement à l'adresser à l'opinion, le procureur a attaqué son réquisitoire avec cette déclaration « Toi Sénégalais lambda, toi qui n'est intéressé que par la vérité, toi qui n'a pas profité du partage de gâteau, voilà la vérité. »

Concrètement, ce n'est pas le chef d'inculpation le plus grave mais Bassirou Gueye a mis l'accent sur le faux et usage de faux, chef d'inculpation qui peut entrainer un retrait des droits civiques. « Les factures utilisées pour décaisser l'argent sont doublement fausses. Rien que pour ce fait, la loi vous condamne entre 3 et 7 ans de prison ».

Accusé maintes fois par la défense d'avoir mené l'enquête à charge, le procureur répète d'ailleurs « ce n'est pas moi, c'est la loi ». Pour Bassirou Gueye, il n'y a donc pas de doute « des deniers publics ont bel et bien été détournés ». « Khalifa Sall dit qu'il n'a pas touché un franc mais il y a bien escroquerie ».

Bassirou Gueye a aussi listé les arguments de la défense qui affirme que les fonds sont politiques « tout ce que la défense touche devient de l'or pour le procureur » déclare Bassirou Gueye avant de conclure : « Les fonds ne sont pas politiques, ça n'existe pas à la mairie. Il y a donc bien détournements de deniers publics ».

Sénégal

Greenpeace Afrique appelle à une meilleure protection des défenseurs de l'environnement

Dakar, le 21 Juin 2018 - Suite aux manifestations contre l’exploitation du Zircon ayant occasionné, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.