16 Février 2018

Afrique de l'Ouest: Le Sahel au menu de la Conférence sur la sécurité de Munich

De vendredi à dimanche, plus de trente chefs d'Etat et de gouvernement et plus de cent ministres discutent à Munich de la sécurité dans le monde. L'insécurité au Sahel africain fait partie des grands sujets cette année.

La Conférence internationale sur la sécurité s'est ouverte ce vendredi (16.02.18). Les questions sécuritaires en Afrique sont au menu des discussions, à commencer par la lutte contre les djihadistes dans le Sahel.

Plusieurs dirigeants africains sont invités. Les présidents rwandais Paul Kagame et burkinabé Roch Marc Christian Kabore sont présents à cette conférence.

Parmi les autres responsables politiques africains présents, il y a le président de la Commission de l'Union africaine Moussa Faki Mahamat, le ministre des Affaires étrangères du Mali, Tiéman Coulibaly, et le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey.

Dans une interview accordée à la Deutsche Welle, Robert Dussey revient notamment sur la prolifération des armes dans la région du Sahel depuis l'effondrement de la Libye.

Pour Robert Dussey, les premiers pays qui vivent les conséquences de la crise en Libye sont le Mali, le Niger et le Burkina Faso. Ces pays ont besoin d'être soutenus par les partenaires présents à Munich, insiste-t-il.

Afrique de l'Ouest

Le Japon décidé à percer le mystère du football sénégalais

Kalouga (Moscou), 21 juin (APS) - Le Japon, depuis quelques années intéressé par le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.