18 Février 2018

Guinée: Mines - Fin de formation sur la numérisation de données géologiques, cartographie et estimation de réserves de minéraux du développement

Le ministère des mines en partenariat avec le programme des nations unies pour le développement(PNUD) a procédé à la clôture de l'atelier de formation sur la numérisation de données géologiques, cartographie et estimation de réserves de minéraux du développement ce vendredi 16 février 2018 à Conakry.

Selon les organisateurs, ce programme Afrique Caraïbes pacifiques-Union Européenne (UE) en faveur des Minéraux du développement est un programme de renforcement des capacités de 13,1 millions d'euros visant à soutenir les échanges de connaissances en Afrique, aux Caraïbes et aux Pacifique.

À leurs dires, les objectifs de l'atelier étaient entre autres, d'améliorer les connaissances sur les Minéraux de développement et leur rôle dans le développement durable, Familiariser les participants aux logiciels et techniques de cartographie, numérisation des données et l'estimation des réserves, Améliorer la maîtrise de la numérisation des données géologiques, la cartographie et la gestion de base de données, Catalyser la collecte de données géologiques et l'élaboration ou l'amélioration des inventaires de données géologiques sur les minéraux de développement, Améliorer la disponibilité et l'accessibilité des données géologiques pour les investisseurs potentiels dans le secteur.

Dans son discours, Lacina Pakoun conseiller technique Programme ACP-UE en faveur des développements des Minéraux de développement parlant de l'importance de cet atelier a dit que cette formation vient faire le pont, réduire si les acquis sont appliqués le maque de données géologiques sur les minéraux de développement à savoir les pierres de taille, les matériaux de construction, les pierres semi-précieuses et les minéraux industriels.

"Tout simplement parce que ce secteur est dominé par des artisans et des petits opérateurs miniers. Ce secteur a été pendant longtemps négligé du fait de manque d'information, du fait de manque de données géologiques parce que sans données géologiques, il est pratiquement impossible de planifier l'activité minière quelle qu'en soit l'échelle.

À travers cette formation donc, les as artisans miniers impliqués dans le programme ACP-UE à travers les minéraux de développement pourront désormais avoir leurs sites georéférencés, leurs sites d'exploitation cartographiés", a-t-il indiqué.

Pour lui, cela pourra sortir ce secteur de l'informel pour lui faire celui qui nourrit son homme et qui crée des emplois aux jeunes, aux femmes et à l'ensemble des acteurs qui s'y adonnent.

De son côté, Fodé Béreté directeur national des mines a fait savoir que le secteur des minéraux de développement fonctionne dans la plupart des cas avec un manque de données géologiques disponibles et facilement accessibles au public, ce qui empêchent la prise de décision éclairée pour les entreprises, la planification du développement, l'octroi des permis d'exploitation, l'urbanisation et même la gestion des catastrophes.

La cérémonie s'est terminée par la remise de satisfecits aux participants qui se disent très satisfaits ce qu'ils ont reçu comme formation durant les deux semaines.

Guinée

Une femme divorcée retrouvée pendue non loin du domicile de son petit ami

Des sources locales nous informent que le corps sans vie d'une femme divorcée a été retrouvé… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.