19 Février 2018

Afrique: Moussa Faki Mahamat - "Nous encourageons les états à la bonne gouvernance"

Photo: HCR/Eduardo Soteras Jalil
Les réfugiés continuent d’arriver en République démocratique du Congo. Un groupe de femmes burundaises attendent que des denrées alimentaires soient distribuées au centre de transit de Kamvivira.

Dans une interview à la DW le président de la commission de l'Union Africaine appelle tous les états à suivre la charte des élections, de la démocratie et de la gouvernance.

Les crises et conflits politiques sur le continent préoccupent l'Union Africaine. Interpellé sur la répression violente des manifestations politiques au Tchad, au Burundi ou encore en RDC, Moussa Faki Mahamat, le président de la commission de l'Union Africaine, renvoie les gouvernements à la charte des élections, de la démocratie et de la gouvernance. Le diplomate tchadien s'est exprimé dans une interview exclusive accordée à la Deutsche Welle en marge de la conférence internationale de Munich sur la sécurité qui s'est achevée dimanche dernier.

"Les états sont souverains"

"Tous les problèmes ne peuvent pas être de la responsabilité de l'Union africaine. Certes ce sont des états membres, mais ils sont souverains et ont leurs propres processus". Moussa Faki Mahamat rappelle que l'Union africaine tente de travailler à l'amélioration de la transparence dans les milieux politiques et économiques. "Nous encourageons les états à respecter cette démarche et à faire que tous les processus se déroule dans la paix", explique-t-il.

Pas d'observateur de l'UA au Burundi

Concernant la situation politique au Burundi, le diplomate tchadien rappelle le principe de subsidiarité, qui confie le dossier à la communauté est-africaine. "Nous appellons tout de même, en tant qu'organisation régionale, tous les acteurs politiques et sociaux à un dialogue politique et inclusif dans le pays". Moussa Faki Mahamat exclue cependant d'envoyer, pour le moment, des observateurs de l'Union africaine sur place.

Vous retrouverez l'intégralité de cette interview exclusive de Moussa Faki Mahamat ce mercredi 19 février dans la matinale Afrique de la DW.

En savoir plus

Le HCR demande 391 millions pour aider les Burundais réfugiés à l'extérieur

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a besoin de 391 millions de dollars en 2018… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.