20 Février 2018

Mali: Accès aux crédits bancaires - La Bnda se refinance auprès de la BCEAO

Face au défi du financement de ses activités de crédits, la Banque nationale de développement agricole (Bnda) a la possibilité de faire recours à la Banque centrale des états de l'Afrique de l'ouest(Bceao). Toutefois, le directeur général de la banque verte Souleymane Waigalo a tenu à préciser qu'il s'agit des ressources d'appoint au niveau de la Banque centrale.

Tout comme les autres banques commerciales de la place, la Bnda ne peut faire des crédits tout azimuts. Selon le directeur général Souleymane Waigalo, l'accès aux crédits bancaires fait appel à des exigences prudentielles. « En effet, comme nous devons assurer aux clients la liquidité de leurs fonds, nous ne pouvons pas tout mettre à crédit. Nous avons donc des normes à respecter de façon à ce que la liquidité soit assurée. C'est primordiale pour une banque, car il faut qu'elle reste liquide », souligne-t-il.

Et une alternative de financement peut être envisagée par la Bnda. Pour ce faire, Souleymane Waigalo fait savoir : « On va en refinancement au niveau de la Banque centrale, car il y a des ressources que l'on appelle des ressources d'appoint au niveau de la Banque centrale. Ce ne sont pas des ressources qui doivent être permanentes, mais aujourd'hui toutes les banques à l'instar de la Bnda vont se refinancer auprès de la Banque centrale pour satisfaire leurs besoins d'activités ». Il ajoute : « Nous, nous avons la possibilité de mobiliser 100, jusqu'à 110 milliards de Fcfa de la Banque centrale du fait de la qualité du portefeuille de la Bnda, du fait des titres dont nous disposons et du fait des accords de placement que nous avons ».

Poursuivant, il fait une cette précision de taille : « On ne va pas utiliser la totalité de notre capacité de mobilisation des fonds parce que nous sommes obligés de nous limiter à des opportunités d'activités à financer ».

Souleymane Waigalo de conclure en disant que : « Si nous sommes allés nous endetter auprès des bailleurs de fonds, pour près de 100 milliards de Fcfa, nous sommes allés encore chercher des ressources auprès de la Banque centrale pour 60 milliards de Fcfa. Dans ces conditions, on ne peut pas dire que nous ne finançons pas assez parce que nous finançons plus que ce que nous pouvons collecter ».

Mali

Coup d'envoi de la distribution des cartes d'électeurs biométriques

Au Mali débute ce mercredi 20 juin la distribution des cartes d'électeurs biométriques pour la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.