20 Février 2018

Guinée: Une partie de la société civile dénonce le "mauvais travail" des Centres de compilation des résultats

Salmana Diallo président du Conseil national des organisations de la société civile pour la démocratie et le développement (CNOSC-DDG) était devant les journalistes à la maison de la presse de Guinée ce lundi 19 février 2018. Objectif, faire le point sur le travail des Commissions administratives de centralisation des votes (CACV).

Le conférencier a dans une déclaration rendue dénoncé et condamné le travail des Commissions administratives de centralisation des votes (CACV) dirigé par des magistrats.

«Au niveau de ces CACV, le CNOSC-DDG déplore le mauvais travail des magistrats pour les résultats des élections du 04 février dernier.

Les observateurs du CNOSC-DDG constatent avec regret que certaines CACV ont écarté plusieurs procès verbaux des bureaux de vote qui ne devaient pas être écartés ou annulés. Dans les contentieux, certains juges ont rendu des décisions confuses sans même vérifier les réalités des quartiers ou districts concernés.

Pour œuvrer dans la consolidation de la paix et la prévention des conflits en Guinée, ces magistrats présidents des CACV et juges des contentieux sont priés de bien vouloir donner des raisons explicites aux citoyens », a-t-indiqué le patron du CNOSC-DDG.

Le CNOSC-DDG invite la Commission électorale nationale indépendante (CENI), de donner de larges informations à la population sur ce sujet.

Avant de terminer, Salmana Diallo, a fait savoir que son organisation va présenter bientôt un rapport final d'observation des élections communales du 4 février 2018.

Guinée

Et Friguia fume à nouveau, Alpha Condé met en garde

En arrêt depuis 2012, l'usine d'exploitation et d'alumine de Fria (1ère usine d'alumine en terre africaine)… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.