21 Février 2018

Afrique de l'Ouest: Cédéao - En route vers la monnaie unique

Photo: sudonline
Des billets de banques en franc CFA

La « task force » présidentielle de la Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) va annoncer ce 21 février la nouvelle feuille de route en vue de la création de l'ECO, la monnaie unique de la zone économique.

En octobre dernier, les dirigeants ouest-africains avaient confié à ce groupe, composé des présidents du Nigeria, du Niger, de la Côte d'Ivoire et du Ghana, le soin d'accélérer la marche en avant vers une seule devise. Le sommet du 21 février a été précédé d'une série de réunions préparatoires et un consensus s'est dégagé autour d'une nouvelle feuille de route.

Le nouveau calendrier est encore secret et la surprise sera dévoilée ce 21 février à Accra, au Ghana. Mais une source au sein de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) assure qu'il y a bien consensus autour d'un nouveau calendrier.

Les dirigeants de la Cédéao et notamment les présidents qui composent la « task force » sont décidés à montrer aux opinions publiques que la monnaie unique ne restera pas le serpent de mer qui navigue dans les fonds obscurs de la politique monétaire ouest-africaine depuis 1980.

Convergence

Le sommet d'octobre dernier à Niamey, au Niger, avait pourtant permis de comprendre que tout le monde n'était pas sur la même ligne concernant les échéances.

Se faisant le porte-voix des sceptiques, le président de la commission de la Cédéao, Marcel de Souza, avait notamment insisté sur les problèmes de convergence entre les économies et la difficulté d'arriver à une devise commune avant cinq ou dix ans. De leur côté, des chefs d'Etat comme le président nigérien, Mahamadou Issoufou, se montraient plus pressés d'aboutir.

Entre-temps, du travail a été accompli. En janvier dernier, une quarantaine d'experts se sont réunis au Nigeria pour travailler sur la feuille de route. Le 19 février, les ministres ouest-africains ont parachevé leur oeuvre. Les sceptiques et les optimistes ont semble-t-il fini par trouver un terrain d'entente.

Afrique de l'Ouest

Démission du chef de la police après les événements de Faraba Banta

En Gambie, les événements de Faraba Banta ont poussé le chef de la police à remettre sa… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.