21 Février 2018

Bénin: A Cotonou, la marche des femmes suspendue

Au Bénin, la marche des femmes n'a pas eu lieu ce mardi 20 février. Elle était bien autorisée mais l'itinéraire vers la présidence ne l'était pas. Les forces de l'ordre ont encerclé la Bourse du Travail, point de départ du cortège. Cette marche avait été lancée à l'appel de Thérèse Waounwa, figure de la lutte contre le régime marxiste-léniniste de Mathieu Kerekou et présidente du Conarab, le Comité national des revendeurs, vendeurs et artisans du Bénin. Les participantes entendaient exprimer leur mécontentement face à la situation socio-économique.

Casseroles vides en main, sur lesquelles elles tapent, 200 à 300 femmes sont rassemblées devant la Bourse du travail de Cotonou. Des commerçantes, des artisanes, arrivées au compte-goutte après avoir franchi les barrages policiers.

Imelda, vendeuse de tapioca, jeune mère de deux enfants, est en colère et veut rencontrer le président béninois Patrice Talon « pour lui dire ce qu'il y a dans son ventre ». Lui dire que « si tu prends un tapioca de 1 kilo maintenant, tu ne peux pas le vendre pour donner à manger à tes enfants. On souffre vraiment, il n'y a plus d'argent ».

Itinéraire refusé

Impossible, l'itinéraire vers la présidence a été refusé. La préfecture en a proposé un autre vers le ministère des Affaires sociales, où les manifestantes pourraient être reçues. Mais les femmes ne veulent pas changer.

Thérèse Waounwa, l'organisatrice du rassemblement, se montre ferme : « Nous sommes les femmes du Bénin qui veulent marcher pacifiquement pour aller voir leur enfant Patrice Talon et voilà ce qu'on nous met ! C'est lui-même qui nous a montré que les femmes lui font peur ! Sinon, pourquoi tout ce dispositif de guerre ? », s'interroge à voix haute la présidente du Conarab.

Thérèse Waounwa parlemente avec les policiers, leur demande de les encadrer. Les femmes avancent à quelques mètres des CRS. Avant de suspendre la marche. « Nous ne sommes pas venues pour nous bagarrer, mais nous irons un autre jour ! » affirment-elles.

C'est finalement à l'intérieur de la Bourse du Travail que les six doléances adressées au chef de l'Etat sont lues.

Bénin

Emissions de bons du Trésor du Bénin - 22 milliards de FCFA dans les caisses du trésor

L'émission de Bons Assimilables du Trésor à 364 jours pour un montant de 20 milliards de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.