21 Février 2018

Tunisie: Comment réinventer l'école de la République

Or, le mode de vie et le rythme professionnel prenant sont en grande partie responsables de l'attitude démissionnaire observée, aujourd'hui, chez nombre de parents qui ont de plus en plus de mal à concilier entre leur activité professionnelle et leur rôle d'éducateur déléguant cette responsabilité à l'école et aux autres espaces éducatifs en général.

Pris en étau entre leurs propres conditions, leurs revendications et les grands défis qui se posent au système éducatif actuel éprouvé par la crise qu'il traverse actuellement, les éducateurs ont de plus en plus de mal à remplir le rôle qui leur est dévolu et qui découle du droit fondamental de chaque enfant de bénéficier d'un apprentissage nécessaire à son développement et à son épanouissement.

Aujourd'hui l'école publique a-t-elle failli à sa mission éducative? On est en droit de se poser cette question d'autant qu'elle est confrontée à de nouvelles exigences auxquelles elle doit préparer les générations futures, à savoir les doter des apprentissages et des compétences permettant de les outiller solidement pour faciliter leur accès sur le marché de l'emploi.

Le système éducatif a beaucoup évolué au cours des dernières décennies sous l'influence de divers déterminants qui ont contribué à en façonner les contours au cours de ces dernières décennies.

Dans quelle mesure ces derniers ont-ils affecté les changements effectués dans les programmes et les pédagogies appliqués au sein de ce système ?Les objectifs éducatifs, qui sont à chaque fois redéfinis, obéissent-ils à des considérations politique, sociétale, religieuse ou autres? C'est la réflexion qui sera soulevée au cours d'une matinée-débat sur «Changer d'école, changer de société: comment réinventer l'école de la République?»et qui a aura lieu samedi prochain.

Quels défis pour l'école de demain?

Le professeur Ben Abdallah se penchera sur le contenu de l'acte éducatif et s'interrogera également sur la capacité du système éducatif actuel à stimuler la créativité, l'imagination et l'esprit critique chez les élèves pour les rendre productifs et capables de s'adapter à n'importe quelle situation en mobilisant les savoir-faire et les compétences acquis qui sont destinés à atteindre des objectifs précis.

Le professeur Karim Ben Kahla, qui participera également à ce débat,apportera son propre éclairage à travers une analyse critique du système éducatif à la lumière des derniers résultats obtenus au concours international de Pisa qui ont révélé au grand jour, à travers les performances médiocres réalisées par les élèves tunisiens, les dysfonctionnements et les lacunes criantes du système éducatif.

La dernière intervention au cours de ce débat portera sur la capacité de l'école de la République à s'adapter à long terme aux mutations et bouleversements profonds qui ont marqué la société profondément conditionnée par les nouvelles technologies de l'information et de la communication (Ntic) qui ont envahi le quotidien des citoyens en général et des enfants en particulier et qui préludent d'un futur entièrement tourné vers le numérique.

Ainsi la socialisation et le développement cognitif, émotionnel et psychologique et l'acquisition des apprentissages et des compétences par les enfants en milieu scolaire obéiront-ils dans le futur à de nouveaux paramètres à la lumière desquels l'acquisition des compétences sera orientée vers l'intériorisation de nouvelles valeurs et compétences aboutissant à de nouvelles générations de citoyens créatifs, productifs et ayant le sens des responsabilités tout en étant respectueux de leur environnement? Autant de questions qui seront soulevées au cours de cette matinée-débat qui s'articulera autour d'une question essentielle, à savoir: «comment réinventer l'école de la République?».

Tunisie

L'Islande, source d'inspiration

Avant-hier, les passionnés du ballon rond ont découvert un petit pays, l'Islande, peuplé de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.