21 Février 2018

Liberia: George Weah, "pivot central" de la nouvelle politique africaine d'Emmanuel Macron?

Photo: @EmmanuelMacron
Les présidents Macron et Weah après le lancement de la "plateforme de transformation par le sport" sur l'Afrique

Le nouveau président du Liberia a réservé sa première visite officielle en Europe, à la France ( du 20 au 23 février), où il a été convié à un déjeuner de travail avec son homologue français, Emmanuel Macron, à l'Elysée. Y ont également pris part, les footballeurs Didier Drogba, Kylian Mbappé et le patron de la Fifa, Cianni Infantino.

George Weah est un homme du 21e siècle. Il bénéficie de trois nationalités: libérienne, française et américaine, et un fils qui joue au Paris-Saint-Germain. Il a placé son mandat sous le signe de l'espoir. Emmanuel Macron a promis de l'accompagner à relever les défis de son pays.

Le nouveau président du Libéria a hérité d'un pays "sans argent", sans infrastructures, et confronté à des défis plurisectoriels. Monrovia vient d'être inscrit sur la liste des pays africains prioritaires de l'aide au développement.

"Cher Emmanuel, je suis honoré de rejoindre une nouvelle génération de chefs d'État. Nous avons beaucoup à faire ensemble, afin d'accélérer la construction de l'Afrique de demain", a déclaré George Weah.

Les questions d'intérêts communs, Liberia-France

Les deux chefs d'Etat ont évoqué la question de la croissance économique, de l'empoi des jeunes libériens, la place du sport comme facteur de développement et des questions d'intérêt commun, notamment un partenariat pour "une nouvelle génération de chefs d'Etat avec qui, la France souhaite refonder les relations entre la France, l'Europe et l'Afrique". La France entend miser sur la refondation de ses relations avec les pays du continent. Emmanuel Macron a rappelé à son homologue "la place particulière qu'il avait conservée dans le cœur des Français".

A Paris, le président libérien a aussi rencontré des hommes d'affaires pour leur présenter des opportunités d'investissement de son pays, pour booster les échanges entre les deux pays, la France et le Libéria.

Rendre le Liberia attractif pour les investisseurs

Weah veut attirer les investisseurs français. Marqué par une croissance en berne (0,7 % en 2014, 0 % en 2015 et -1,6 % en 2016, selon les données de la Banque mondiale), le Libéria a souffert d'une longue guerre civile, plus récemment de l'épidémie du virus Ebola, et des chutes du prix des matières premières. Le pays est un grand producteur de fer et de caoutchouc et connaît une économie peu diversifiée. En s'appuyant sur son diamant, son or et son bois, ses réserves pétrolières, le pays peut se relancer.

La France compte apporter une importante aide financière au Libéria, et les patrons français sont prêts à se mettre à contribution, dont le Médef. George Weah mise aussi sur le sport et les infrastructures pour relancer la croissance. D'ailleurs, Emmanuel Macron a eu une écoute attentive sur les projets de son hôte, sachant que Paris organise les Jeux olympiques de 2024. George Weah a plaidé pour la mise en place d'une plateforme pouvant mobiliser des financemsnts sur des projets sportifs en Afrique pour le développement d'une économie du sport.

L'éducation, clé de voûte pour George Weah

Pour George Weah, "l'éducation est la clé". Il a vanté le modèle français. il vient chercher "des opportunités pour la jeunesse" de son pays, qui représente 60% des 4,7 millions de Libériens. Pour lui, " l'éducation est cruciale. Nous devons nous assurer que les jeunes vont à l'école (...) encourager les enfants à ne plus traîner dans les rues", a t-il dit. "Je n'ai pas eu la chance de faire des études mais après ma carrière je suis retourné à l'école, car je savais que l'éducation était la clé", rappelant que beaucoup de mes amis n'ont pas cette chance.

George Weah, "pivot central" de la politique africaine d'Emmanuel Macron?

Emmanuel Macron a dessiné sa nouvelle politique africaine, parfois hors de la zone francophone. Ce fut le cas, lors sa visite au Ghana, en novembre 2017. George Weah a démarré sa carrière footballistique au Cameroun, puis en France, avant de s'établir aux Etats-Unis et de retourner au Libéria. Il peut servir de pivot central pour que la vision macronienne de l'Afrique qui a appelle à une relation nouvelle avec le continent. Le président français a toujours souhaité s'appuyer sur de nouveaux cadres dirigeants en Afrique. George Magic Weah colle parfaitement à ce profil, déterminé à lutter contre la corruption, la mauvaise gouvernance et la pauvreté.

En 2016, les échanges commerciaux entre la France et le Liberia s'élevaient à quarante-quatre millions d'euros.

Liberia

EBOMAF déploie ses bulldozers au Libéria

Le chef d'Etat libérien, George Weah a promulgué la convention de construction d'infrastructures… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.