22 Février 2018

Cote d'Ivoire: Insécurité - Le gouvernement annonce l'ouverture d'un commissariat de police à Bloléquin

Dans le cadre de la lutte contre l'insécurité et le grand banditisme dans le département de Bloléquin, le gouvernement ivoirien a décidé de l'érection d'un commissariat de police à Bloléquin. L'annonce a été faite à l'issue du Conseil des ministres tenu, le mercredi 21 février 2018.

Le gouvernement a également pris la décision de maintenir le dispositif renforcé de sécurité dans la zone et le déplacement de tous les gendarmes ayant plus de quatre ans de présence dans la localité, soit dix-huit gendarmes sur les trente et un.

Outres ces mesures, le démantèlement définitif de tous les barrages anarchiques et la conduite d'une opération de ratissage afin de récupérer les armes illégalement détenues dans la zone ont également été décidés.

A noter que ces décisions font suite aux événements du samedi 17 février qui ont causé deux morts et trois blessés, mains aussi de nombreux dégâts matériels. C'est pourquoi, le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara s'adressera à la nation dans les jours à venir.

Cote d'Ivoire

Inondations - L'heure du deuil à Abidjan

Le jour d'après, en Côte d'Ivoire. Au moins 18 personnes sont mortes dans les fortes inondations qui ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.