22 Février 2018

Angola: Débat au Parlement sur le rapatriement de capitaux

Luanda — L'Assemblée nationale discute jeudi, au cours de la session plénière extraordinaire, la proposition de loi sur le rapatriement des fonds de l'étranger, soumis au Parlement par l'exécutif, et le projet de loi du régime extraordinaire de réglementation patrimoniale (RERP), proposés par l'UNITA.

Les deux documents font suite à une proposition faite par le Président de la République d'Angola, João Lourenço, en décembre dernier, afin que les Angolais disposant de ressources financières à l'étranger puissent rapatrier des capitaux pour investir en Angola.

L'exécutif a l'intention d'établir un cadre juridique qui permette aux personnes physiques résidentes et aux entreprises opérant en Angola, ayant des valeurs élevées à l'étranger, de les rapatrier volontairement et de les investir pour le développement national.

Angola

Existence de l'impasse pour transformer le FP-SADC en Parlement

L'impasse enregistrée dans la transformation du forum parlementaire de la SADC en parlement régional est… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.