22 Février 2018

Congo-Kinshasa: Avec Bruno Tshibala - Rotary Club a célébré avec faste la journée de la paix et de l'entente mondiale

Les 8 clubs Rotary de Kinshasa ont célébré hier, jeudi 22 février 2018, la journée que le Rotary International dédie à la paix et à l'entente mondiale. C'était en prélude du 113ème anniversaire de la Fondation du Rotary International, créée le 23 février 1905 par M. Paul Harris.

Cette manifestation qui a réuni plusieurs membres du Gouvernement ainsi que les Représentants des organismes internationaux accrédités en RD. Congo, avait pour invité d'honneur, le Premier Ministre Bruno Tshibala, Chef du Gouvernement. Ce dernier a, à cette occasion, planché sur «l'impact des élections sur la paix et le développement en Afrique».

Devant un parterre d'invités et membres de Rotary Club Kinshasa, venus pour célébrer la journée de la paix et de l'entente mondiale, le Premier Ministre Bruno Tshibala a, avant tout, remercié les dirigeants ainsi que les membres de Rotary Club Kinshasa pour l'avoir invité à cette cérémonie.

Il a, par ailleurs, souligné qu'à cette occasion, il a appris que les rotariens sont non seulement des hommes et des femmes épris de paix, d'honnêteté, d'amitié qui développe la prospérité de peuple, mais aussi, qui n'aiment pas aborder entre eux les discussions sur des sujets qui ont toujours provoqué des divisions, des querelles, ainsi que des guerres entre les hommes.

En effet, il a subdivisé son thème en quatre points essentiels, à savoir : l'histoire des élections, le consensus mondial sur les élections, l'objectif ultime des élections et élections en Afrique.

Il a défini les élections comme le choix des gouvernants par les gouvernés. Ce, avant d'ajouter que les élections permettent à l'homme de jouir du choix effectué mais également, de créer des conditions favorables pour assurer la paix des peuples. D'où, la nécessité d'organiser des élections libres, honnêtes, transparentes et crédibles.

Il a rappelé que le 20 juin 1990, lors de son discours, le Président François Mitterrand avait laissé entendre qu'il n'y a pas de paix sans développement et il n'y a pas de développement sans paix. Ce qui veut dire que dans les esprits des hommes, doivent s'ériger l'esprit de la paix et de compréhension mutuelle, de tolérance, de fraternité et d'amour.

Pour sa part, Jean Tshibangu Kalala, Ministre Délégué près le Premier Ministre et Président de Rotary Club Kinshasa a, dans son discours de circonstance, remercié l'assistance pour avoir accepté de commémorer avec eux la journée que le Rotary international consacre à la paix et l'entente mondiale. Et, de dire que partout les télévisions rappellent quotidiennement la nécessité de fournir des vivres, un toit, de l'eau, une éducation et des compétences professionnelles aux plus démunis. Le monde, poursuit-il, n'a certainement pas besoin de plus de guerre, de pauvreté et d'intolérance. Il a besoin de plus de compassion, de plus d'hommes et des femmes de bonne volonté pour développer l'autosuffisance, promouvoir une meilleure hygiène et de bonnes conditions sanitaires, d'enseignants pour offrir une instruction de base à tous et d'idéalistes pour rêver d'un monde en paix et agir en ce sens.

Qu'est-ce que le Rotary ?

Le Président de Rotary club Kinshasa a expliqué que c'est un réseau mondial des leaders du monde de l'entreprise, des professions libérales et de la société civile, des hommes et des femmes qui travaillent pour traiter ensemble quelques-unes des plus grandes problématiques humanitaires.

Le Rotary rassemble la force et l'expérience de 1,2 million de membres à travers le monde pour répondre aux besoins de leurs collectivités, offrant ainsi une plateforme à des hommes et à des femmes de toutes origines, croyances et cultures, qui veulent agir pour améliorer les conditions de vie d'autrui.

La priorité du Rotary est l'éradication de la poliomyélite dans le monde.

Le Rotary et ses partenaires ont presque atteint cet objectif en réduisant le taux de cette maladie à 99% dans le monde.

La poliomyélite est la deuxième maladie à être totalement éradiqué après la variole.

La mission de Rotary s'articule autour d'actions directes, notamment, la collecte des fonds, le plaidoyer auprès des instances publiques et la mobilisation des bénévoles. Le Rotary met à profit son partenariat avec des organisations de renon pour vaincre cette maladie, améliorer la santé de la mère et de l'enfant, accroître l'accès à l'eau, réduire la pauvreté et les conflits dans le monde.

Le Rotary encourage la paix et l'entente mondiale au travers le développement.

Plus de 600 diplômés des centres du Rotary pour la paix occupent, à ce jour, des postes de cadre au sein des gouvernements et d'organisations internationales.

Pour le Rotary Club Kinshasa, les actions sont menées à travers l'alphabétisation, le soutien à Don Bosco, les jeunes au soleil (enfants de la rue), les orphelinats, les jeunes délinquants et les jeunes sourds-muets. Le Rotary Club n'est ni un parti politique, moins encore une église.

Il y a lieu de noter qu'à cette occasion, le Rotary Club Kinshasa, par le biais de Madame Jocelyne Kersuzan, Vice-présidente, a remis un cadeau de trois livres au Premier Ministre pour avoir consacré son temps à cette manifestation et animé avec brio la conférence.

Congo-Kinshasa

L'OIF devrait se charger de l'audit du fichier électoral

En RDC, il n'y aura pas d'appel d'offres pour l'audit du fichier électoral, selon plusieurs sources au sein de la… Plus »

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.