22 Février 2018

Congo-Brazzaville: Immigration - Le pays renvoie les six Congolais expulsés des USA dans des conditions infrahumaines

Même si ces personnes devraient être déportées par les autorités américaines conformément à l'accord signé entre les gouvernements des deux pays, cela devrait se faire dans le respect de la dignité humaine, a dit la ministre congolaise des Droits humains.

Six Congolais et deux Zambiens expulsés par Washington ont atterri à l'aéroport international de Ndjili le 21 février. Ils n'ont pas mis pied à terre. À peine arrivés, ils ont été renvoyés sur instruction de la ministre des Droits humains qui protestait contre la manière dont ces compatriotes ont été expulsés du pays de Donald Trump. Marie Ange Mushobekwa, qui s'est retrouvée sur le site aéroportuaire à l'atterrissage du Jet immatriculé « N 7176S » transportant à son bord les sujets jugés indésirables, a été la première à monter dans l'avion en compagnie du responsable de la Direction générale de migration (DGM). Elle se devait d'enquérir au préalable de la situation des expulsés avant de prendre une quelconque décision.

En sortant, c'est un sentiment de répulsion voire de révolte qui l'avait assailli au regard des conditions infrahumaines dans lesquelles ont voyagé les six compatriotes. À en croire la ministre qui en faisait la description à la presse, ces personnes « sont arrivés menottés, enchaînés aux chevilles et au niveau de hanches comme des esclaves ». Ils ont été obligés, a-t-elle ajouté, « de porter des couches pour qu'ils ne puissent pas se lever pour aller aux toilettes ». Pour la ministre des droits humains, le traitement infligé à ces compatriotes est simplement inadmissible, raison pour laquelle elle a décidé, séance tenante, qu'ils soient retournés d'où ils sont venus. « (...) Nous avons refusé d'accueillir ces Congolais et avons décidé de renvoyer l'avion qui est reparti avec ses passagers », a-t-elle indiqué. Toutefois, a-t-elle souligné, le gouvernement reste disposé à appliquer l'accord signé entre les deux pays dans le « strict respect de la dignité des congolais expulsés des pays tiers ».

Congo-Brazzaville

Coopération - Le Congo souhaite un réajustement de l'aide de la Banque mondiale

Le gouvernement congolais veut convaincre son partenaire, afin que le financement disponible soit davantage… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.