22 Février 2018

Congo-Kinshasa: Pas question de troubler l'ordre public - Popol Badjegate - «les jeunes leaders seront présents ce dimanche dans toutes les messes»

«Nous sommes les soldats politiques de Joseph Kabila Kabange, nous sommes les gardiens de la patrie. Nous ne pouvons plus accepter que les politiciens viennent à l'église, qui est un lieu sacré qui nous appartient tous, avec des armes blanches pour troubler l'ordre publique à la sortie... », a déclaré le Coordonnateur National des Jeunes Leaders du PPRD, Me Popol Badjegate, qui annonce que les jeunes leaders participeront à toutes les messes que le Comité Laïc de Coordination organise ce dimanche 25 février 2018, pour barrer la route aux ennemis de la République qui veulent accéder au pouvoir par un plan machiavélique.

Me Popol Badjegate dit qu'ils ont constaté avec beaucoup de regrets ce comportement des opposants en collaborations avec certains Prêtres catholiques de se servir de l'église, le Temple du Seigneur, pour statuer sur comment troubler l'ordre public, et déstabiliser les institutions démocratiques de la République. «Je crois que vous aviez suivi le Secrétaire Général de l'UDPS, Jean-Marc Kabund dire publiquement que tout ce que l'on a vécu jusque-là avec les deux précédentes marches, c'était grâce aux combattants de son parti, qui participent chaque fois à des différentes messes, et se livrent à la fin à des actes de vandalismes... », raconte Popol Badjegate qui dit que cette fois-ci, ça ne sera plus le cas. Les jeunes leaders, précise-t-il, seront dans les églises déjà à partir de 5 heures, non pas pour faire quoi que ce soit, mais pour d'abord prier Dieu pour la nation, pour le processus électoral dont le train est déjà en marche. « Cependant, si après la messe les ennemis de la nation osent faire quelque chose de nature à troubler l'ordre public pour assoir leur plan machiavélique, ils vont nous trouver sur leur chemin», prévient déjà Me Popol Badjegate. Les jeunes leaders se sont dernièrement réunis, et ont décidé main dans le cœur : "la patrie ou la mort". Le Congo est un patrimoine commun, disent-ils.

A l'issue de cette dernière réunion, les jeunes leaders du PPRD ont même lancé un appel au Saint Père, le patron de l'église catholique pour qu'il puisse interpeler ces clergés qui se livrent à un comportement purement des opposants politiques. Si ces princes de l'église continuent, alertent les jeunes leaders du PPRD, le Pape ne sera pas surpris d'apprendre qu'au Congo l'église catholique dont il a la charge, est divisée en deux : l'église catholique des opposants et l'église catholique de la Majorité. Les Pères Evêques doivent revenir dans leur mission de l'église au milieu du village, de rassembler et de mettre tout le monde ensemble, et non de prendre position pour un camp, conclu le Coordonnateur National des soldats politiques du Raïs.

Popol Badjegate félicite Mova Sakani

Dans un autre chapitre, Me Popol Badjegate félicite le camarade Henri Mova Sakani pour sa nomination au poste de Vice-Premier Ministre, Ministre l'Intérieur et Sécurité. L'homme en béret rouge dit que c'est avec une grande joie qu'il a appris cette nomination d'une personne capable qui tombe au moment opportun. Au non de la Coordination de la Cellule "Aimons-nous vivant du PPRD Kintambo", Popol Badjegate remercie sincèrement le Chef de l'Etat pour ce choix, et souhaite un fructueux mandat au nouveau Ministre de la sécurité nationale.

Congo-Kinshasa

Malgré les irrégularités, la détention des militants de Filimbi prolongée

Pas de liberté provisoire pour les militants de Filimbi en RDC. Près de six mois après leur… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.