23 Février 2018

Tunisie: Le CA se rebiffe !

Auparavant, il peinait à réagir, à faire face à l'adversité et à serrer les rangs quand il n'avait plus la même emprise sur le jeu.

Auteur d'une percée sublime, le CA avance sûrement et sereinement. Il semble imperturbable, même s'il a encore beaucoup de chemin à parcourir. Un CA inspiré, hargneux, constamment sur la brèche, comme on dit. En deux, trois mouvements, le trident Marchand-Kolsi-Tiouiri a radicalement métamorphosé cette équipe clubiste. Un mental requinqué, une condition athlétique retrouvée, un jeu maîtrisé et un caractère bien trempé. Au fil du temps, le CA retrouve certaines vertus perdues sous la houlette du Lombard Marco Simone. Mieux situé sur l'échiquier après avoir retrouvé ses standards, le CA a peut-être traîné en début d'année.

Mais actuellement, ce CA-là est peut-être lancé!

Désormais, ça va plus vite et plus fort ! Qu'il semble loin le temps de ce CA sans caractère et dont les limites étaient plus que criantes et alarmantes. C'est forcément une leçon et bien plus encore !

Un savant dosage

On l'a compris. Le salut du CA, version 2018, passe par l'engagement autant que par le talent. En clair, ce club quasi-centenaire est désormais capable de se mettre au niveau de l'événement, de l'adversaire, du concurrent. Quelques mois auparavant, il n'arrivait même pas à faire illusion, courant derrière un ballon qui n'allait pourtant pas si vite que ça et qui a terminé plus d'une fois sa course au fond des filets clubistes !

On ne l'oubliera pas de sitôt, tellement le CA méritait l'oscar de la médiocrité sous la houlette de Marco Simone !

Ce qui a, d'ailleurs, à raison valu à ce dernier une sortie prématurée, par la petite porte! Une défense passoire. Le néant devant et aucune vision sur le banc. Le CA avait touché le fond, non sans s'être de suite remis en question. Et, désormais, au CA, le récital est collectif. La défense, animée par un Seif Tka époustouflant de bravoure, n'a pas tardé à retrouver ses marques. L'attaque est animée de bonnes intentions, même si son efficacité dépend en partie de la forme de Saber Khelifa.

Quant au milieu, il constitue un savant mélange entre tauliers, à l'instar de Wissem Ben Yahia, et apprentis, tels que Khelil et Ghazi Ayadi. Bref, le Onze clubiste est perfectible, mais il y a aussi un élément essentiel qui doit être mis en avant. Ce CA, là donne tout et met même ses tripes sur la table quand la situation l'exige. Il ne rechigne pas à aller au charbon et à se retrousser les manches. A peu près tout le contraire de ce qu'il laissait entrevoir auparavant.

Tunisie

L'Islande, source d'inspiration

Avant-hier, les passionnés du ballon rond ont découvert un petit pays, l'Islande, peuplé de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.