24 Février 2018

Sénégal: Vulgarisation des réalisations du Pudc - Les communicateurs traditionnels s'engagent

Pour une meilleure sensibilisation des populations sur les réalisations du Programme d'urgence de développement communautaire, le réseau des communicateurs traditionnels et le ministre en charge du Suivi dudit programme ont signé une convention de partenariat.

Même s'ils ont longtemps travaillé ensemble pour la promotion du Programme d'urgence de développement communautaire (Pudc), le ministre en charge du Suivi de ce programme a décidé de sceller l'accord avec le réseau des communicateurs traditionnels.

La signature de la convention de partenariat entre les deux structures s'est déroulée, le 20 février dernier. Selon Souleymane Jules Diop, ministre en charge du Suivi du Pudc, la collaboration avec le réseau des communicateurs traditionnels date de 2016 et un séminaire de mise à niveau a été organisé pour ses membres.

Pour M. Diop, cette convention paraphée sous la bénédiction du président de la République, Macky Sall et d'El hadji Mansour Mbaye, se justifie car le réseau des communicateurs traditionnels est d'utilité publique et que ces derniers jouent un important rôle pour la stabilité du pays par leur plaidoyer pour la paix, tout en facilitant le dialogue entre les différents acteurs de la Nation.

«Je les remercie. Ils ont accepté cet appel de l'État. J'ai pensé à eux depuis le début car ils sont importants pour la sensibilisation du monde rural à qui le Pudc et ses réalisations sont destinés. Ils communiquent dans la langue que comprend la majorité de la population du pays.

Cette convention est pour le bien être des populations», a déclaré Souleymane Jules Diop qui estime que Bécaye Mbaye et ses camarades sont des « ambassadeurs » du Pudc depuis longtemps.

En outre, le ministre a remercié le Directeur national du Pudc et son équipe pour leur travail qui a permis la réussite de ce programme exécuté avec l'appui du Pnud.

Le réseau des communicateurs traditionnel s'est félicité de cet accord et s'est engagé à poursuivre la vulgarisation des réalisations du Pudc.

Le porte-parole, Abdoul Aziz Mbaye, rappelle que contrairement à ce qu'on pense, le réseau des communicateurs traditionnels n'est pas une entité informelle, mais elle a été créée par les structures onusiennes qui avaient constaté que la communication classique ne permettait plus de faire passer les messages de sensibilisation auprès des populations.

Ainsi, dit-il, ils s'étaient engagés avec le programme élargi de vaccination, dans la lutte contre l'excision, les violences basées sur le genre, etc. «Le réseau épouse les contours socioprofessionnels de notre pays.

Loin de nous, l'idée d'être des laudateurs mais nous allons accompagner le Pudc dans sa promotion en sensibilisant les populations.

Cette convention n'est pas pour se partager de l'argent mais pour informer sur les réalisations du président car seul le communicateur traditionnel peut faire comprendre à certaines populations les réalisations de l'autorité qui ne parle pas souvent leur langue», a confié Abdoul Aziz Mbaye.

Il précise que le réseau «est apolitique mais républicain». Il va travailler pour la République et les populations. Il promet qu'ils iront à l'intérieur du pays à travers leurs cellules départementales pour conscientiser les populations sur l'importance du suivi et de l'entretien des infrastructures du Pudc.

Sénégal

Groupe H / Pologne - Sénégal 1-2 - Le coup des Lions

L'Afrique les attendait ! Les «Lions» ont répondu présent en s'imposant (2-1) devant la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.