28 Février 2018

Afrique: Marchés émergents - Quatre pays africains figurent parmi les dix locomotives de la croissance mondiale d'ici 2025

Photo: AfDB
La Banque africaine de développement lance un concours d'écriture pour que les jeunes africains fassent entendre leur voix et stimulent l'avenir de l'industrialisation de l'Afrique

L'Egypte, l'Ethiopie, le Kenya et le Nigéria, figurent parmi les dix futurs marchés émergents qui devraient tirer la croissance économique mondiale au cours des dix prochaines années, selon une étude du cabinet de recherche et d'étude de marchés BMI Research.

L'Egypte a connu une croissance économique de 4,2% en 2015. Sa croissance sera essentiellement tirée par le secteur du logement d'ici 2025, selon BMI Research. Des investissements sont également prévus dans le secteur des industries exportatrices, notamment l'automobile et de l'agroalimentaire.

Avec une croissance économique autour de 10,2% en 2015, l'Ethiopie va investir dans le secteur du BTP pour booster sa croisance. Le BTP va bénéficier du boom de l'urbanisation. BMI Research pense que ce pays devrait enregistrer 10,7% de croissance entre 2016 et 2025.

Le Kenya a enregistré un Pib de 5,6% en 2017. Il devrait tirer profit de la baisse des prix du pétrole, selon l'étude. La chute des cours des hydrocarbures lui permettra de stimuler sa consommation et ses investissements hors énergie. Les projets d'infrastructures, les services financiers et le commerce de détail, seront la force de ce pays d'Afrique de l'Est.

Le Nigéria, quant à lui, tirera sa croissance grâce aux secteurs secondaire et tertiaire, notamment les services financiers et la grande distribution, qui devraient connaître une forte croissance.

Les autres futurs émergents hors du continent africain sont, le Bangladesh, l'Indonésie, la Birmanie, le Pakistan, les Philippines et le Vietnam. Tous ces pays, y compris l'Egypte, le Kenya, le Nigéria et l'Ethiopie, devraient ajouter au Pib mondial, près de 4300 milliards de dollars d'ici 2025, selon BMI Research, soit l'équivalent du Pib actuel du Japon.

L'étude conclut : "Le modèle de croissance tirée par les prix des matières premières qui a été prédominant par le passé avant de s'effondrer progressivement entre 2012 et 2015 dans le sillage la chute des cours des produits de base est terminé. Il ne reviendra pas". La croissance de ces pays sera essentiellement tirée par les secteurs du BTP et de l'industrie.

Afrique

Afrique-États-Unis - Donald Trump et l'avenir de l'AGOA

Dans quelques semaines, des hauts fonctionnaires des États-Unis d'Amérique, ceux de trente-sept pays… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.