1 Mars 2018

Gabon: La décrispation continue

De nouvelles conditions d'éligibilité à la présidence de la République. Le principe d'une élection à deux tours est désormais adopté. De même, l'ordonnance fixant les conditions d'éligibilité à la présidence de la République interdit l'utilisation des moyens de l'Etat.

Cette disposition entraîne le financement de la campagne électorale de tous les candidats à la magistrature suprême par l'Etat.

Dorénavant, les Gabonais âgés de 18 ans peuvent faire acte de candidature à la fonction présidentielle tandis qu'auparavant il fallait être âgé de 40 ans au moins pour se présenter.

Certes, ces réformes semblent insuffisantes pour l'opposition qui militait aussi en faveur de la limitation du mandat présidentiel. Pour autant, l'évolution qui transparaît à travers les nouvelles conditions d'éligibilité à la présidence n'est pas moins évidente. On se souvient que quelques-unes des nouvelles réformes avaient été suggérées au cours du dialogue politique de l'année dernière.

Lequel intervenait à la suite des résultats de la dernière présidentielle ayant été ponctués par des scènes de violence qui ont indigné la nation gabonaise et surtout par le refus du candidat de l'opposition Jean Ping de reconnaître la victoire du président réélu Ali Bongo Ondimba .

Certains contestataires s'étaient même mués en un commando qui s'était payé le luxe de demander au chef de l'Etat de céder le pouvoir à Jean Ping. Ce commando avait naturellement été mis hors d'état de nuire.

Depuis lors, le paysage politique gabonais n'a cessé d'évoluer. Certains opposants ont abandonné la ligne dure incarnée par Jean Ping. Quelques-uns sont entrés au gouvernement. Il faut certainement continuer de dialoguer et concrétiser les souhaits exprimés par la majorité de Gabonais.

De ce point de vue, les élections législatives du 28 avril prochain s'annoncent comme un nouveau test pour la démocratie gabonaise. Il en émergera probablement d'autres avancées.

Gabon

CNAMGS - Au dispensaire de Louis, des patients se plaignent...

Chaque jour, le dispensaire de Louis reçoit un grand nombre de patients. Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.