4 Mars 2018

Burkina Faso: Nusrat al-Islam wal-Muslimin revendique l'attaque de Ouagadougou

Photo: L'Observateur Paalga
Attaque terroriste à Ouagadougou

Dans un message envoyé à Alakhbar, la coalition djihadiste a affirmé avoir agi en réponse à la mort de plusieurs de ses leaders dont le chef djihadiste Mohamed Hacen Al-ançari dans un raid de l'armée française.

16 personnes ont été tuées dont 8 assaillants et 80 autres blessées dans l'attaque qui a ciblé la zone où se situent l'Etat major de l'armée, la Primature, l'Ambassade de France et l'Institut Français.

La France avait annoncé il y a plus de deux semaines avoir mené un raid dans le nord-est du Mali conduisant à la mort ou la capture d'une vingtaine de djihadistes.

Quelque 4 000 soldats français sont stationnés dans le Sahel pour lutter contre les groupes islamistes armés qui opèrent notamment dans le nord du Mali.

En savoir plus

Attaques terroristes du vendredi 2 mars - Ils ont osé violer le saint des saints !

Personne n'aurait parié un rond là-dessus : ils ont osé attaquer le saint des saints et en plein… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.