5 Mars 2018

Afrique du Sud: Une source de l'épidémie de listériose localisée

En un an, la listériose a tué plus de 170 personnes en Afrique du Sud. L'ONU la considère comme la plus grande épidémie de listériose jamais vue.

Mais les autorités sud-africaines ont fait une grande avancée. Après des mois d'enquêtes, elles ont enfin trouvé une des origines de l'épidémie de cette maladie bactérienne. Il s'agit d'une entreprise de transformation de viande.

C'est un soulagement pour les Sud-Africains. La listériose tue depuis plus d'un an, principalement les femmes enceintes et les nouveau-nés, 180 au total. Toute l'Afrique du Sud était devenue paranoïaque, car la listériose a fait des victimes dans les neuf provinces du pays.

Soulagement donc : la source de l'épidémie a bien été identifiée, selon le ministre de la Santé. Il s'agit d'une entreprise de transformation de viande de l'Etat du Limpopo, au nord du pays. Le produit incriminé est un type particulier de viande, le baloney, produit à partir d'abats de porc, de boeuf ou encore de poulet.

Place maintenant à une vaste opération de nettoyage. Les produits de l'entreprise doivent être retirés des supermarchés.

Chacun doit aussi vérifier sa propre nourriture. Le ministre de la Santé à lui-même montré l'exemple, affirmant qu'il avait vidé et nettoyé son frigo.

Identifier la source ne signifie pas la fin de l'épidémie. D'autres cas devraient suivre car il faut 70 jours pour ressentir les effets de la listériose après avoir consommé un produit infecté.

Afrique du Sud

Coopération internationale - L'Afrique du Sud en prospection

Le ministre de l'Economie a reçu une délégation sud-africaine désirant investir dans… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.