5 Mars 2018

Congo-Kinshasa: Mort mystérieuse d'un prêtre au Kasaï, inhumé sans autopsie

Le corps d'un religieux catholique retrouvé dans la rivière Kasaï à Ilebo, dans le Kasaï central. Prêtre à la paroisse Christ-Sauveur, le père Florent Mbulunthie a été inhumé sans autopsie alors que l'affaire fait grand bruit dans la cité portuaire.

Le père Florent Mbulunthie avait été vu pour la dernière fois mercredi soir, dans un bistrot, avec d'autres religieux et une femme, une enseignante de la place.

A leur table, c'était la convivialité. Mais le ton change brusquement entre le père Florent et l'enseignante après le départ des autres religieux. « C'est de peu qu'on n'a pas assisté à une rixe », raconte un témoin, le tenancier du Bar Oxygène. Et Florent s'était retiré.

Deux jours plus tard, son corps a été retrouvé flottant sur la rivière Kasaï, à la hauteur du village Binyenga. Selon une source de l'enquête, le chef de ce village a reconnu avoir accueilli le père Florent la nuit de ce mercredi-là. Le prêtre aurait confié à l'autorité traditionnelle son intention d'aller vivre ailleurs. Mais il n'avait aucun bagage sur lui.

Il faut dire que l'affaire est au centre d'une controverse dans la cité d'Ilebo. Pour une frange de la population, il s'agit d'un assassinat, un meurtre prémédité. D'où la question : pourquoi avoir précipité l'inhumation sans au préalable procéder à l'autopsie afin de déterminer les causes réelles du décès ?

Congo-Kinshasa

Machine à voter - Un collectif américain met en garde contre le piratage

Les machines à voter en République démocratique du Congo sont dans le viseur du collectif… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.