5 Mars 2018

Ile Maurice: Un mauricien arrêté pour fraude à New-York - La FSC révoque sa licence

Il était traqué par un agent infiltré du Federal Bureau of Investigation. Un Mauricien a été arrêté à New York, aux États-Unis, jeudi.

Sa compagnie, Beauford Securities, est accusée, par le ministère américain de la Justice, d'avoir orchestré fraudes et blanchiments d'argent. Des transactions à plus de $ 50 millions, soit plus de Rs 1,7 milliard. L'habitant de Curepipe a été traduit devant la Cour fédérale de Brooklyn.

À la suite de cette affaire, la Financial Services Commission a révoqué le Management Company Licence de Beaufort Management Services Ltd. Car cette dernière est impliquée dans un Fraudulent Scheme sur le plan international.

Selon la justice américaine, la compagnie britannique a facilité une dizaine de fraudes entre 2014 et 2018. Un de ses Investment Managers, Peter Kyriacou, et plusieurs autres employés de la boîte y seraient aussi mêlés.

Ils auraient proposé de blanchir 6,7 millions de livres sterling pour l'agent infiltré du FBI, en utilisant l'achat et la vente d'oeuvres d'art, comme une peinture de l'artiste Pablo Picasso que le Mauricien de 30 ans avait acquise. Six autres personnes et quatre entreprises ont également été épinglées.

Ile Maurice

Le Budget National de Maurice pour 2018/19 annonce des réformes tant attendues pour le secteur du Global Business

Le Budget National de Maurice pour 2018/19 annonce des réformes tant attendues pour le secteur du Global Business Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.