5 Mars 2018

Guinée: Inhumation de Sidy Diallo/Cellou Dalein Diallo - « La solution, ce n'est pas les armes, c'est ... .»

Après l'enterrement lundi 05 mars 2018 de leur militant Boubacar Sidy Diallo, tué par un gendarme en marge de la journée ville morte qu'ils ont organisée le 26 février dernier, les leaders de l'opposition Guinéenne ont tenu des discours très musclés contre le régime Alpha Condé.

Prenant la parole, Cellou Dalein Diallo président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et chef de file de l'opposition Guinéenne a dénoncé le silence du gouvernement guinéen sur les multiples assassinats de ses partisans.

"Vous avez depuis 7 ans, réclamé des armes. Mais si on vous donne des armes, vous allez tirer sur des guinéens. La solution, c'est le départ d'Alpha Condé. S'il n'est plus là, on ne tuera plus.

Lorsque les policiers, les gendarmes tuent, ils bénéficient d'une promotion et leurs chefs bénéficient de grade, on n'interpelle personne pour lui demander dans quelles circonstances quelqu'un a été tué. On ne prendra pas les armes, mais on peut chasser Alpha Condé", a-t-il indiqué.

Avant de terminer, le patron de l'opposition Guinéenne a invité ses partisans à se mobiliser pour réclamer leurs suffrages "volés" aux élections locales du 4 février dernier.

"On a enterré aujourd'hui la 90ème victime des forces de l'ordre. L'Etat n'a jamais compati à la douleur des familles des victimes. Il n'a jamais diligenté une enquête", a-t-il regretté.

Guinée

Rusal relance la production du complexe de bauxite et d'alumine Friguia

La Société Unie RUSAL (SEHK: 486, Euronext: RUSAL/RUAL, Moscow Exchange: RUAL), l'un des plus grands… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.