6 Mars 2018

Guinée: Un jeune opposant tué par un gendarme inhumé sans incident

Tué par les balles d'un agent des forces de l'ordre le 26 février dernier à Conakry en marge d'une journée ville morte de l'opposition, Boubacar Sidy Diallo a rejoint sa dernière demeure au cimetière « des martyrs » de Bambeto, commune de Ratoma lundi 05 mars 2018.

Après la levée du corps à la morgue de l'hôpital Ignace Deen aux environs de 11 heures, les leaders de l'opposition et leurs partisans ont accompagné le corps du jeune Diallo jusqu'à la mosquée de Bambeto.

Après la prière funèbre, le défunt a été accompagné par une foule compacte jusqu'à sa dernière demeure. Des jeunes en colère scandaient « Allahou Akbar (Dieu est grand) », « Justice pour Sidy Diallo », « trop c'est trop », « nous sommes fatigués ».

Dès après l'enterrement de leur camarade, des jeunes ont envahi l'autoroute pour manifester leur mécontentement. Ils ont été vite calmés.

Il n'y a pas eu d'incidents sur l'axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa au retour de la foule comme le redoutaient certains observateurs. Boubacar Sidy Diallo est la 90ème personne enterrée par l'opposition au cimetière de Bambeto suite à des manifestations politiques.

Guinée

Abdoulaye Bah de Guineenews est décédé

Grièvement blessé dans un accident de la circulation très tôt ce dimanche 17 juin 2018, le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.