6 Mars 2018

Mali: Coton - Le pays réalise une bonne récolte sur la campagne 2017/18

Le Mali a réalisé une bonne récolte de coton sur la campagne 2017/18, dépassant les 700 000 tonnes, et devrait redevenir par la même occasion le premier pays producteur africain de coton devant le Burkina Faso indique le rapport d'analyse financière de Bloomfield Inteligence.

Une performance anticipée par le Département américain de l'agriculture dans ses prévisions de décembre 2017. Selon les prévisions de la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles, le Mali devrait produire 725 000 tonnes de coton graine à la fin de la campagne en cours.

Le Mali a bénéficié d'une augmentation des surfaces de production coton tandis que le Burkina Faso a enregistré un effondrement des rendements de sa production en raison de conditions climatiques défavorables et du fait que les agriculteurs auraient détourné une partie de leurs insecticides dédiés au coton pour traiter d'autres cultures.

Mali

Fosses communes - La société civile attend des sanctions

C'est une reconnaissance rare de la part des autorités concernant des exactions commises par l'armée.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.