5 Mars 2018

Congo-Brazzaville: L'appui de la BM au Congo chiffré à 20 millions de dollars

L'enveloppe sera principalement consacrée à la restructuration du deuxième volet du Programme de développement des services de santé (PDSS II).

La Banque mondiale (BM) tiendra sa promesse faite au Congo lors de l'atelier de réflexion sur le financement de la santé au Congo, le 17 novembre 2017 à Brazzaville.

La ministre de la Santé et de la Population, Jacqueline Lydia Mikolo, a, en effet, reçu en audience, la directrice santé et population de la structure bancaire, Trina Haque, le 5 mars 2018, pour définir les secteurs dans lesquels le Congo va être accompagné dans son programme sanitaire. Il s'agit, entre autres, de la mise à niveau des formations sanitaires, l'approvisionnement en médicaments, vaccins, réactifs et produits sanguins, l'appui à la politique de santé et la gestion des projets.

Par ailleurs, en dehors des vingt-et-un districts sanitaires des sept départements ciblés, le Congo prévoit de définir un district sanitaire pilote dans les cinq départements non couverts par le PDSS II.

« Nous avons échangé avec la ministre de la Santé et de la population. Nous nous sommes fait une idée de la vision du Congo dans le renforcement de son système de santé. Cette rencontre nous a donc permis de voir comment la BM peut intervenir de manière plus conséquente. De façon chiffrée, l'aide est estimée à vingt millions de dollars », a fait savoir la directrice santé et population de la BM, Trina Haque.

Congo-Brazzaville

L'opposition toujours ...

Nul ne saurait regretter que l'opposition congolaise s'organise enfin dans un ensemble solide, cohérent,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.