6 Mars 2018

Congo-Kinshasa: Un pasteur protestant appelle à la cessation des hostilités à Djugu

La crise qui sévit dans le territoire de Djugu risque d'anéantir tous les efforts de paix consentis par la communauté internationale, le gouvernement congolais et d'autres partenaires pour bâtir la paix et la cohabitation pacifique en Ituri, redoute le pasteur protestant James Biensi, président des notables de la chefferie de Bahema Banywagi, dans une interview à Radio Okapi mardi 6 mars.

Le conflit intercommunautaire de Djugu a fait des dizaines de morts et des milliers des déplacés ces derniers mois. James Biensi déplore aussi la destruction des villages que « les gens ont reconstruits avec beaucoup de sacrifice » après les troubles de 2003 et 2004 dans cette zone.

«Nous supplions l'armée nationale, la police, les gouvernements central et provincial de renforcer l'effectif des policiers et des militaires, de les doter des minutions pour stopper cette situation. Depuis 2005, 2006, trop d'efforts ont été consentis, trop d'argent investi, beaucoup d'énergie dépensée pour réconcilier les communautés », a-t-il poursuivi.

Congo-Kinshasa

Ce projet de déclaration franco-belge sur la RDC qui a capoté

Deux députés français de la majorité et trois de leurs homologues belges s'étaient… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.