6 Mars 2018

Togo: Kégué-Djagblé - Bientôt la fin de calvaire pour les usagers ?

En tout cas, on veut bien l'espérer. Bien que certains de ses travailleurs ont entamé, une grève de cinq jours depuis hier lundi, l'entreprise chinoise de travaux publics CRBC (China Road and Bridge Corporation), après avoir fait l'essentiel sur le Boulevard Jean-Paul II, toujours sur la Route Nationale N°34, a amorcé à partir de cette semaine, les travaux de réhabilitation de la portion entre Kégué-Djagblé.

Et selon les informations reçues par nos confrères de Republicoftogo, « le chantier devrait avancer très rapidement ».

En tout cas ce ne sera que pour le grand bonheur des automobilistes, motocyclistes, cyclistes et piétons qui empruntent cette voie de la RN 34 reliant Lomé à Vogan. Une fois fait, ces derniers n'auront plus de la peine, du moins sur cette portion de la voie.

Pour rappel, la réhabilitation de la RN 34 a été confiée à l'entreprise chinoise CRBC, suite à la défaillance de la société togolaise CECO BTP, à remplir son cahier de charge, elle qui avait pourtant remporté l'appel d'offres.

Togo

Extrême prudence

Les récentes inondations survenues à Lomé ne pourraient être qu'un hors-d'œuvre. Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.