6 Mars 2018

Congo-Kinshasa: Kinshasa - Les mouvements citoyens ont rendu hommage à Rossy Mukendi

Une messe a été organisée en sa mémoire à la paroisse Saint-Benoit à Lemba, où l'activiste a été tué par balles, à l'issue de la marche du 25 février appelée par les laïcs catholiques.

Le collectif des mouvements citoyens a organisé, le 6 mars, à la paroisse Saint-Bénoit, à Lemba/terminus, une messe en mémoire de l'activiste Rossy Mukendi, tué le 25 février 2018 en marge de la marche initiée par le Comité laïc de coordination (CLC). « Je l'ai vu vivant. Je l'ai vu venir et je l'ai vu quelque temps avant sa mort. Il était un homme de paix. Nous devons suivre son exemple : manifester, mais pas pour casser », a dit, dans son homélie, l'officiant du jour, le père David Mboloko.

Pour ces mouvements, cette messe était une façon de rendre hommage à ce Congolais mort comme martyrs pour la démocratie et l'alternance dans le pays. C'était également une façon de se rassurer de reprendre le flambeau que tenait cet activiste mort sur la scène, afin de perpétuer sa lutte.

Dans cette assistance composée essentiellement d'activistes, Lucha, Éccha, Filimbi, Citoyen lésé, Collectif 2016, Ensemble, Congolais debout, Cocorico, Lutte pour un Congo de valeur, Compte à rebours, Il est temps, Quatrième voix, CGRC, Nuch et plusieurs autres mouvements citoyens étaient représentés.

Certains membres de l'opposition politique et de la société civile ont également été présents à cette messe. Il s'agit notamment de Martin Fayulu, président de l'Ecidé, Christopher Ngoy, de la Synergie Congo culture, les journalistes engagés Myke Mukebayi et Jacky Ndala, etc.

Au sortir de la messe, un appel a été lancé à tout le peuple congolais à se lever en vue de prendre son destein en main. « Il faut suivre l'exemple de celui dont nous honorons la mémoire aujourd'hui. Il avait une vision en laquelle il croyait. Il était déterminer à arracher la liberté pour son peuple, le peuple congolais. Aujourd'hui, son sang qui a coloré le sol congolais n'aura pas coulé en vain, parce que l'objectif pour lequel il s'est sacrifié aura été atteint», a noté un activiste.

Congo-Kinshasa

Machine à voter - Un collectif américain met en garde contre le piratage

Les machines à voter en République démocratique du Congo sont dans le viseur du collectif… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.