6 Mars 2018

Congo-Brazzaville: Financement du PADE II - La Banque mondiale mobilise plus de quatre milliards FCFA

L'Assemblée nationale a adopté, le 6 mars, le projet de loi autorisant la ratification de l'accord de don entre le Congo et la Banque mondiale. Cette enveloppe servira au financement de la seconde phase du Projet d'appui à la diversification économique (PADE) qui démarre le 1er avril prochain.

Proposé par la Commission Economie, finances et contrôle de l'exécution du budget, ce projet de loi, soutenu par la ministre du Plan, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, a été entériné à l'unanimité sans amendements.

Son adoption confirme le lancement, la fin de ce mois, de la deuxième phase du PADE, après la mise en œuvre réussie de la première composante qui prendra fin le 30 mars prochain.

Le PADE II sera financé à hauteur de 6,5 millions de dollars américain, soit plus de 4 milliards FCFA, don de la Banque mondiale.

Ce nouveau projet initié pour soutenir la diversification de l'économie, a pour objectif de renforcer la capacité de l'administration forestière, des communautés locales et des peuples autochtones, visant la cogestion des forêts du Congo.

Contrairement à la première phase, ses actions se focaliseront essentiellement sur la protection de la faune et des aires protégées, avec une composante impliquant la conservation de la biodiversité ainsi que le développement agricole et de l'écotourisme.

Par la même occasion, les députés ont aussi examiné et adopté à l'unanimité, le projet de loi autorisant la ratification de l'accord de financement entre la même institution de Bretton Woods et le Congo, relatif au projet de réformes intégrées du secteur public.

Ce projet concerne l'amélioration de la responsabilité, dans le cadre de la gestion des ressources publiques au Congo. Sa mise en œuvre vise le renforcement des revenus ; la gestion des dépenses ; la modernisation de l'administration publique, mais aussi et surtout l'amélioration de la transparence et la gouvernance.

Il sera géré sur une période de cinq ans, avec un taux de remboursement principal de 1,65% sur la fourchette allant de 2022 à 2032, et de 3,5% entre 2032 et 2042.

Hormis ces deux projets de lois, les parlementaires ont aussi entériné le projet de loi organique déterminant l'organisation, la composition et le fonctionnement du Conseil consultatif des personnes vivant avec handicap, ainsi qu'un accord de coopération en matière de police criminelle entre les Etats de l'Afrique centrale.

Dans les divers, les députés ont été informés de la dissolution des Sociétés nationales de d'électricité (SNE) et de distribution d'eau (SNDE), deux affaires reçues en cours de session.

Congo-Brazzaville

Jubilé - Les soixante-quinze prières de Sainte-Anne

La basilique Sainte-Anne célèbre, en cette année, ses soixante-quinze ans d'existence. A propos,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.