7 Mars 2018

Tunisie: Améliorer les conditions de vie dans les régions rurales

Le «PAP-Enpard» Tunisie est une traduction du programme européen de voisinage pour l'agriculture et le développement rural (Enpard). Il s'agit d'un programme expérimental visant la conception d'une stratégie nationale agricole et rurale à même d'améliorer, de manière durable, les conditions de vie des populations rurales.

Il a aussi comme deuxième objectif l'amélioration, par la mise en œuvre d'actions pilotes, de l'attractivité des territoires ruraux en valorisant en permanence les ressources locales agricoles et non agricoles, au bénéfice de l'insertion économique et sociale des groupes les plus vulnérables.

Dans sa déclaration aux médias, M. Patrice Bergamini a souligné que ce programme de l'Union européenne s'oriente vers le soutien de la Tunisie et son économie dans cette étape cruciale, surtout lorsqu'on parle des régions intérieures pour veiller à une meilleure redistribution des richesses, soutenir l'agriculture et la pêche, en vue de réaliser une montée en gamme, gagner en valeur ajoutée et en compétitivité.

Il faut aussi assurer une meilleure sécurité alimentaire au pays mais aussi permettre à l'économie tunisienne d'avoir des produits qui s'exportent mieux et plus vers l'Europe, qui demeure le principal partenaire de la Tunisie, mais aussi vers d'autres régions du monde, a-t-il ajouté .

Ce programme vise à accompagner le développement des régions avec l'appui des professionnels dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale décidée par le gouvernement pour accompagner les producteurs et les professionnels; et les associer au développement local intégré dans cinq gouvernorats où la situation exige davantage de distribution de richesse.

C'est là l'objectif de ce programme soutenu et financé par l'Union européenne avec des organisations non gouvernementales impliquées sur place et des ONG tunisiennes, et ce, dans le cadre des efforts du gouvernement et du ministère de l'Agriculture, a-t-il encore ajouté.

Pour le financement, il est de l'ordre de 10 millions d'euros comme première étape de cette première expérience pilote, a-t-il conclu.

Le développement rural en point de mire

Le ministre de l'Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Samir Taïeb, a expliqué dans son allocution d'ouverture de cette cérémonie que ce programme s'articule autour de deux thématiques considérées comme prioritaires et complémentaires. Il s'agit du développement du secteur agricole en général et celui du monde rural en particulier.

L'agriculture constitue un secteur de développement incontournable pour une croissance équilibrée. Le développement rural représente la clé de voûte de toutes les politiques de résorption de la pauvreté, de réduction des inégalités territoriales et de gestion durable des ressources naturelles.

A ce titre, il y a lieu de rappeler que l'objectif spécifique du programme «PAP-Enpard» vise à promouvoir la concertation et la cogestion entre les différents acteurs, à savoir l'administration et les professionnels, afin de contribuer à une mobilisation durable des ressources locales aussi bien agricoles que non agricoles au bénéfice de l'insertion économique et du renforcement de la sécurité alimentaire, a encore précisé M. Samir Taïeb.

L'agriculture dans l'espace rural garde une place importante en Tunisie. Elle représente environ 96% du territoire national. Sur le plan démographique, 33% de population tunisienne vit en milieu rural, a-t-il ajouté.

C'est ainsi que ce programme pilote couvre cinq territoires pilotes, à savoir les délégations de Aïn Draham (Jendouba), Kébili-Nord (Kébili), Kerkennah (Sfax), Bargou (Siliana) et les trois délégations de Béni Khdech, Sidi Makhlouf et Ben Guerdane (Médenine) pour un montant de 10 millions d'euros.

Il vise à mettre en œuvre des processus de développement inclusif s'appuyant sur la valorisation durable des potentiels territoriaux en promouvant, notamment, la diversification et l'intégration des activités agricoles et non agricoles, ainsi que le développement de filières plus territorialisées et plus connectées au marché public, a-t-il conclu .

Tunisie

Vie commune sur écran

L'association Sentiers-Massarib organise, en partenariat avec le ciné-club de Oued Ellil, Archipels Images et… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.