7 Mars 2018

Ile Maurice: Affaire Platinum Card - «Si mo ti Prémié minis, présidente fini alé!» dit Ramgoolam

Le chef du gouvernement, Pravind Jugnauth, a plusieurs recours pour faire partir la présidente de la République, éclaboussée par l'affaire Platinum Card. C'est, du moins, l'avis de Navin Ramgoolam. «Si mo ti Prémié minis, présidente fini alé!» s'est-il exclamé à sa sortie de la cour intermédiaire, ce mercredi 7 mars.

Le procès qui est intenté au leader du PTr dans l'affaire Roches-Noires a été renvoyé aux 22 et 25 juin, le magistrat Raj Seebaluck étant souffrant. Lors de la prochaine audience, des témoins de la poursuite seront appelés à témoigner. En l'occurrence, les officiers Bhujun, Nutchetram et Seebaruth du Central Criminal Investigation Department. Seront également appelés à la barre deux employés de Mauritius Telecom et Emtel.

Interrogé par la presse, Navin Ramgoolam n'a pas voulu en dire plus sur la stratégie que devrait adopter Pravind Jugnauth. «Mwa ki pou donn zarm?» Et de lancer, «kan mo vinn Prémis minis ou ava gété».

Toujours est-il qu'au sommet de l'État, on est dans l'impasse. Bien qu'il y ait consensus au sein du gouvernement, la présidente de la République continue à s'accrocher à son poste. Elle s'est expliquée hier, mardi 6 mars, avec le Premier ministre et le Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo. Sauf que ses explications n'ont pas satisfait Pravind Jugnauth.

«Nous avons discuté de plusieurs aspects concernant les articles qui sont parus dans les médias et elle a fait part de son point de vue. Malheureusement, nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde. Il y a une divergence d'opinion», a révélé le chef du gouvernement à la presse.

Ile Maurice

Débats budgétaires - Seeruttun rétorque au leader de l'opposition

Le ministre Mahen Seeruttun a donné la réplique au leader de l'opposition ce lundi 18 juin. Il intervenait… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.