7 Mars 2018

Afrique de l'Ouest: Attaques terroristes du 2 mars 2018 - La Commission de la Cédéao solidaire du Burkina Faso

Monsieur Jean-Claude Brou a expliqué à la presse à l'issue de l'audience, qu'en qualité de président de la Commission d'une organisation d'intégration régionale qui œuvre pour le rapprochement des peuples, il était tout à fait normal qu'il vienne « apporter toute sa solidarité au peuple et au gouvernement burkinabè consécutivement aux attaques terroristes dont le pays a été l'objet ».

C'est un acte odieux et nous le « condamnons avec la plus grande fermeté et nous condamnons tout acte de violence et d'extrémisme », a-t-il précisé.

Monsieur BROU a indiqué avoir saisi l'occasion pour évoquer avec le chef de l'Etat, les actions qui sont menées au niveau de la Commission de la CEDEAO pour gérer le fléau du terrorisme qui affecte tous les pays de l'organisation.

Nous avons bien entendu « marqué notre soutien aux activités du G5 Sahel qui devraient contribuer à améliorer la situation sur cette question », a déclaré le président de la Commission de la CEDEAO.

Il a affirmé avoir également évoqué avec le Président du Faso, le mécanisme d'alerte précoce de la CEDEAO. Un mécanisme d'alerte dont la cellule nationale a été installée il y a quelques semaines à Ouagadougou.

Monsieur BROU s'est engagé à la rendre opérationnelle afin qu'elle puisse jouer son rôle dans l'architecture de gestion de la sécurité dans l'espace CEDEAO.

Le partage d'informations entre les différents pays membres de la CEDEAO a aussi fait l'objet d'échanges entre les deux personnalités en vue de son amélioration.

« Mais plus important pour nous, a dit Monsieur Jean-Claude BROU, c'était d'apporter notre message de condoléances aux familles qui ont perdu un être cher et un message de soutien aux blessés ».

Tout en faisant remarquer que « une vie humaine ne se remplace pas », Monsieur Jean-Claude BROU a annoncé « un soutien financier symbolique de la CEDEAO » de 250 000 dollars aux victimes et au ministère de la défense qui a été très affecté par ces attaques.

Burkina Faso

Le blogueur Naïm Touré placé sous mandat de dépôt

Au Burkina Faso, après cinq jours de garde à vue, le blogueur et lanceur d'alerte Naïm Touré a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.