7 Mars 2018

Angola: Création d'une commission multisectorielle pour le patrimoine culturel

Luanda — Le Président de la République, João Lourenço, a créé par décret la Commission nationale multisectorielle pour la sauvegarde du patrimoine culturel mondial, dans le but de promouvoir la mise en ?uvre de programmes de conservation et la gestion participative du patrimoine culturel.

Selon un communiqué de presse de la Maison Civile du Président de la République parvenu mercredi à l'Angop, à Luanda, la commission est coordonnée par le vice-président de la République et comprend la ministre de la Culture (coordinatrice adjointe), les ministres de l'Intérieur, des Relations Extérieures, de l'Administration du Territoire et Réforme de l'État, du Tourisme, de la Construction et Travaux publics et de la Communication Sociale.

Les ministres de l'Aménagement du Territoire et Habitat, de l'Environnement, de la Pêche et Mer, de l'Enseignement Supérieur, de la Science, Technologie, Innovation et de l'Education font également partie de cette commission.

Elle est également intégrée des secrétaires du Président de la République pour les questions sociales, pour les questions régionales et locales, du conseiller économique et social du vice-président de la République, du directeur général de l'Institut national du patrimoine culturel et du représentant de la Commission nationale de l'UNESCO.

Parmi les tâches de la Commission Multisectorielle, il y a la mission de soumettre au département ministériel responsable du secteur de la Culture, des propositions d'actifs classifiés pouvant être élevés au rang de Patrimoine mondial et de suivre le processus de candidature et d'inscription.

Elle fonctionnera pour une période de trois ans.

Dans un autre décret dont l'Angop a reçu une copie, le Président de la République, João Lourenço, a créé la Commission Interministérielle chargée du suivi de l'exercice de la liberté religieuse, la croyance et du culte en Angola, qui est coordonnée par la ministre de la Culture.

Dans le décret rendu public, le Chef de l'Etat soutient l'initiative avec le besoin du pays de garantir les droits, devoirs et garanties des citoyens, de régulariser les procédures à la constitution des confessions religieuses et leurs relations avec l'Etat, et d'assurer la participation des dirigeants religieux au processus de formulation et de mise en œuvre des politiques publiques liées au phénomène religieux.

La commission interministérielle a une durée de deux ans, période au cours de laquelle elle soumettra tous les six mois au Président de la République, un rapport d'activités.

Cette commission comprend les ministres de l'Intérieur, des Relations Extérieures, de l'Administration du Territoire et Réforme de l'Etat, de la Justice et Droits de l'Homme, de l'Action sociale et des Secrétaires du Président de la République pour les questions juridiques et pour les questions sociales.

Angola

Football - Primeiro de Agosto concède de nouveau un nul

La formation de Primeiro de Agosto a fait match nul vendredi contre le FC Bravos de Maquis (1-1), en match comptant pour… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.