7 Mars 2018

Guinée: Affaire escroquerie de QNET - Sept personnes arrêtées dont un haut cadre de l'État et du RPG

Accusés d'escroquerie à grande échelle, ces personnes ont été arrêtées mardi 06 mars 2018 à Conakry par les éléments du Colonel Moussa Tiégboro Camara, secrétaire général à la présidence responsable des services spéciaux, chargés de la lutte contre la drogue et le crime organisé.

Les mises en cause à l'exception de Souleymane Doumbouya directeur national de l'information et cadre du RPG-Arc-en-ciel ont été présentées mercredi 07 mars à la presse.

À en croire le colonel Moussa Thiegboro, Souleymane Doumbouya un des responsables locaux de Qnet serait malade et hospitalisé dans un hôpital de la capitale Guinéenne.

Jacques Brou de nationalité Ivoirienne et Berthe Kouadjo dit maman BV ont été mis aux arrêts alors qu'ils s'apprêtaient à quitter le pays.

Affaire à suivre

Guinée

Mamou - Une femme mise aux arrêts pour avoir versé de l'eau chaude sur sa coépouse

La criminalité a pris une allure inquiétante en Guinée. Une femme âgée d'environ 38… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.