8 Mars 2018

Afrique: Trois buts au cours des dix premières minutes

Difficile de savoir si depuis la création des Coupes interclubs en Afrique en 1964 une équipe a fait aussi bien que l'Etoile du Sahel, le mardi 6 mars 2018 à Sousse, en seizième de finale aller de la Ligue des champions Total.

L'Egyptien Amrou Marai 1' et Amine Chermiti 3' et 7' ont, comme on le dit, cueilli à froid le club nigérian Plateau United. Les joueurs de Kheïreddine Madhoui ont ensuite freiné leur débordement d'énergie, ce qui ne les a pas empêchés d'inscrire un quatrième but quelques minutes avant l'heure de jeu.

Tout le monde, à commencer par les joueurs, pensait alors que le match était plié. Dans ces circonstances, souvent les joueurs ont tendance à faire preuve d'une certaine nonchalance qui confine à une forme d'indifférence.

Et les Nigérians en ont profité pour inscrire deux buts au cours des vingt dernières minutes. Rien ne sert de courir... on attend avec impatience le 16 mars pour une seconde manche qui s'annonce passionnante. En tout cas, la première a été une excellente leçon pour toutes les équipes.

Deux autres clubs ont marqué quatre fois mais sans encaisser le moindre but, Al Ahly et le TP Mazembe. Trois des quatre réalisations des « Corbeaux » ont été l'œuvre du puissant attaquant Ben Malango qui est devenu depuis la saison passée la force de frappe de son équipe.

En 2017, il a inscrit 28 buts, toutes compétitions confondues. Cette année il en est à cinq en huit matches. Et ce n'est sûrement pas fini. Le déplacement des deux ténors du football africain dans dix jours à Libreville et à Maputo ne devrait pas poser trop de difficultés.

Curiosité des seizièmes de finale, le duel inédit WAC - WAC. Le niveau n'est pas le même. Et le Wydad Athlétic Club de Casablanca, champion d'Afrique en titre, a remis à sa place le Williamsville Athlétic Club. Sept buts dans l'escarcelle des Marocains, deux pour les Ivoiriens.

Après avoir mené 2-0 à la mi-temps, les hommes de Faouzi Benzarti, récents vainqueurs de la Super Coupe d'Afrique, en ont ajouté cinq par la suite dont un hat-trick dans le dernier quart d'heure d'Ismaïl El Hadad.

Le deuxième club marocain n'a pas joué la même participation, chez lui. On se souvient qu'il avait harcelé la pauvre défense du Benfica de Bissau au tour précédent, en lui infligeant un cinglant 10-0. Mais mercredi soir l'adversaire n'était pas de la même pointure.

Certes il a battu l'AS V Club de Kinshasa mais par la plus petite des marges grâce à un unique but à la neuvième minute de son attaquant tanzanien Saimon Msuva. Voilà qui lui promet un retour difficile à Kinshasa.

Les deux représentants zambiens Zanaco et Zesco United ont payé leur absence de compétition puisque la nouvelle saison n'a pas encore démarré. Zesco s'est incliné devant l'ASEC Mimosas sur un but intervenu avant la mi-temps.

Plus surprenante la défaite du champion Zanaco qui s'est incliné face à son homologue du Swaziland, Mbabane Swallows (1-2). Un problème de calendrier qui risque d'être signe de déconvenue pour les deux clubs zambiens.

Parmi les résultats inattendus, la défaite d'Al Hilal. Le club soudanais qui côtoie depuis plusieurs années l'élite continentale s'est encalminé de l'AS Port du Togo (0-2). La hiérarchie est faite pour être bousculée.

En résumé 2 victoires à l'extérieur, 3 nuls et 7 victoires à domicile, vingt-cinq buts marqués et seulement six à l'extérieur, m ais toujours beaucoup d'incertitudes pour le nom des appelés en phase de poules.

Afrique

Mondial 2018 - Le Maroc bute sur Cristiano Ronaldo

Le Portugal, qui n’a pas dominé le Maroc, a remporté son premier match du Mondial 2018 à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.