7 Mars 2018

Afrique: Violence sexuelle/Antonio Guterres - "Plus d'un milliard de femmes non protégées par la loi "

Photo: Banque mondiale/Dominic Chavez
De jeunes ouvrières fabriquent des chemises à Accra, au Ghana (archives).

Dakar — Plus d'un milliard de femmes ne sont pas protégées par la loi après avoir subi des violences sexuelles, a déploré le Secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres à l'occasion de la célébration de la journée internationale de la femme.

Là où des lois existent, note-t-il, "elles sont souvent ignorées et les femmes qui portent plainte sont discréditées, dénigrées et méprisées", regrettent le patron de l'ONU dans un message.

"Nous le savons désormais : le harcèlement et les atteintes sexuels sont monnaie courante sur les lieux de travail, dans l'espace public et dans les foyers, et ce, dans des pays qui se félicitent de leur bilan en matière d'égalité des sexes", affirme-t-il.

Selon lui, il reste de nombreux obstacles à franchir pour remédier aux inégalités ancestrales qui sont le creuset des discriminations et de l'exploitation.

"L'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des filles sont les véritables gageures de notre époque et le plus grand défi que le monde ait à relever en matière de droits fondamentaux", a souligné Antonio Guterres.

Pour le SG de l'ONU, l'écart de rémunération entre hommes et femmes est de 23% à l'échelle mondiale.

"Cette réalité peut aller jusqu'à 40% dans les zones rurales dans la mesure où, le travail non rémunéré que font de nombreuses femmes n'est pas reconnu", rappelle-t-il.

En savoir plus

Parité - Guterres donne l'équipe dirigeante de l'ONU en "exemple"

La parité a été atteinte au sein de l'équipe dirigeante de l'ONU pour la première… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.