8 Mars 2018

Cote d'Ivoire: Raymonde Goudou Coffie au DG de la NPSP - "Je suis très fière que vous ayez gagné votre place"

Représentant le Premier ministre ivoirien à la 20 ème Assemblée générale (Ag) de l'Association des centrales d'Achats africaines de médicaments essentiels(Acame), mercredi à Abidjan Port Bouët, la ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, Dr Raymonde Goudou Coffie a publiquement félicité le Pr Ange Désiré Yapi , directeur général de la Nouvelle pharmacie de la santé publique (Nsps) pour le bilan "satisfaisant" des activités de ladite pharmacie.

"Je tiens ici à féliciter le Pr Yapi, directeur général de l'institution et son équipe, pour leur professionnalisme et la qualité du travail abattu en si peu de temps", a témoigné la ministre.

«Vous faites notre fierté ", a insisté Dr Raymonde Goudou Coffie. Qui bien avant a rappelé que "les gens oublient que c'est après un appel à candidature de très haut niveau" que l'actuel responsable de la Npsp a été retenu.

"Je vous encourage à poursuivre dans ce dynamisme pour garantir la disponibilité des médicaments dans les structures sanitaires et la qualité des services", a-t-elle ajouté.

La ministre qui est revenu sur les progrès enregistrés du fait de la qualité du travail abattu par le Pr Yapi et ses collaborateurs, a annoncé l'ouverture prochaine de la première agence de la Npsp à Bouaké.

Bien avant la reconnaissance de la ministre de la Santé, le Pr Yapi, vice-président de l'Acame, qui est également pressenti comme le futur président de ladite institution, a été officiellement félicité par ses paires dont Dr Konaté, directeur général de la pharmacie centrale de Guinée et actuel président de l'Acame. Il a salué son "leadership remarquable".

La 20 ème Ag de l'Acame a pour objectif de faire le bilan de l'année en exercice et de renouveler les instances dirigeantes de l'Association.

Et plus spécifiquement de valider les rapports d'activités, rapports financiers, le plan de travail avec le budget, prendre des résolutions et formuler des recommandations aux centrales membres et aux partenaires...

La mission de l'Acame , faut-il la rappeler , est de contribuer à améliorer les performances des centrales d'Achats membres pour rendre disponibles et accessibles géographiquement et financièrement des médicaments essentiels de qualité. L'Acame compte aujourd'hui 22 membres répartis en Afrique de l'ouest et centrale, dans l'Océan Indien et le Maghreb).

L'Acame est née dans le contexte des réunions des Ministres de la santé des pays de la zone franc relatives à l'impact de la dévaluation du franc cfa sur la politique du médicament (Abidjan en 1994, Bruxelles en 1995 et Libreville en 1998).

Les gouvernements se sont alors engagés dans une politique pharmaceutique commune durablement orientée vers l'approvisionnement du secteur public en médicaments essentiels génériques.

Démarrée le mercredi 07 mars, la 20 ème assemblée générale de l'Acame va se poursuivre jusqu'au vendredi 09 prochain. Le thème de cette édition est « financement des centrales d'achats de médicaments essentiels pour la réussite des politiques de couverture sanitaire universelle ».

Cote d'Ivoire

Inondations - L'heure du deuil à Abidjan

Le jour d'après, en Côte d'Ivoire. Au moins 18 personnes sont mortes dans les fortes inondations qui ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.